Urbanisme : Jean-Pierre Gorges revient défendre le passage de tout Chartres à 30km/h

Publié le
Écrit par Yacha Hajzler .

La limitation de vitesse, promet le maire, n'est que la première étape d'un changement de système plus global et plus cochérent sur ses routes.

Depuis le 4 janvier, à Chartres, on roule au pas. La décision, comme chaque fois qu'on touche a une limitation de vitesse, est épineuse, pourtant elle fait partie du projet "ville apaisée" défendue par le maire Jean-Pierre Gorges. Toujours réactif en termes de communication, l'élu est revenu défendre sa ville à 30km/h lors de la première émission de sa chaîne youtube "Chartres C' vous".

"ça a fait quand même un peu parler, les gens ont trouvé ça un peu brutal", reconnaît d'emblée le maire, qui rappelle pourtant que certains boulevards de Chartres sont devenus des zones 30 dès 2001.

Le modèle 30km/h, "plus performant" ?

Il veut aussi rassurer : une zone 30 n'est pas une voie limitée à 30km/h. La "zone" 30 implique une contrepartie bien favorable aux conducteurs : la disparition des feux tricolores. Sur ce point, Jean-Pierre Gorges demande à ses administrés un peu de patience et leur propose "un petit bilan" d'ici un an.

"Le modèle 30km/h peut être très intéressant, et même plus performant que le modèle à 50km/h" assure l'élu LR. Pour lui, le dispositif privilégié un peu partout avec une limitation à 50 et des feux tricolores réguliers est même "brutal" puisqu'il pousse les automobilistes à des accélérations et freinages impulsifs à la recherche du feu vert. Or ce dont Chartres a besoin, on l'a dit plus haut, c'est d'apaisement.

Le maire veut aussi créer de plus en plus de rues à sens unique, avec des larges trottoirs partagés pour les piétons et vélos. "C'est tout ça qui se met en place à Chartres, pour le bien-être de toute la population, dans une ville qui a une attractivité de plus en plus forte" promet le maire.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité