VIDÉO. Soupçon de maltraitance dans un élevage canin d'Eure-et-Loir, anéanti, le couple d'éleveurs conteste

durée de la vidéo : 00h01mn57s
En Eure-et-Loir, un couple d’éleveur canin s’est vu retiré tout son cheptel après des soupçons de maltraitance. Ils ont été placés en garde à vue. Ils contestent ce qui leur est reproché et ne se disent « anéantis » par ce qui leur arrive. Nous sommes allez les rencontrer chez eux, dans leur chenil. ©France télévisions

90 chiens d'un élevage canin de Bazoche-Gouët en Eure-et-Loir ont été saisis par la justice. Le couple d’éleveurs est soupçonné de maltraitance animale. Les propriétaires du Domaine des Câlins contestent les accusations.

Face aux box vides, les yeux d’Anita Conchon se remplissent de larmes. Cette éleveuse a vu partir ses 90 chiens la semaine dernière, emmenés par les gendarmes et placés. Alors quand on lui parle de maltraitance animale, c’est la fin. Le couple conteste la décision de la préfecture de leur retirer carlins, bouledogs et golden retriever.

Et pour montrer leur bonne foi, ils détaillent les travaux déjà réalisés sur l’élevage. Car ce n’est pas la première fois que la préfecture les met en garde. En novembre 2021, un arrêté préfectoral détaillait déjà une dizaine d’infractions au code de l’environnement. Parmi elle, la présence de 73 chiots au lieu des 50 autorisés.

Après des travaux d’assainissements, de mise aux normes des box, d’isolation du bâtiment et la mise en place d’un protocole de lutte contre les nuisibles, l’élevage avait pu continuer son activité.

Saisie des chiens pour infraction au code de l'environnement

Mais ça n’a pas suffi. La préfecture leur reproche d’avoir encore trop de chiots par rapport au nombre autorisé. Et le couple doit installer une borne incendie à moins de 200 mètres du chenil. Même si le couple a effectué la demande de raccordement auprès de la mairie le 8 mai dernier. Les travaux n’ont pas été réalisés à temps.

Le couple a été entendu par la gendarmerie jeudi 20 juillet. Ils ne savent pas quand ils pourront récupérer leurs chiens.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité