Pour favoriser l'insertion professionnelle des jeunes et des demandeurs d'emploi, la ville de Dreux lance un dispositif de prêt de voitures

durée de la vidéo : 00h01mn33s
A Dreux, l'opération "MouvEmploi" permet de prêter gratuitement des véhicules aux demandeurs d'emploi. ©L.Haotau, G. Engels

La ville de Dreux se mobilise pour les jeunes actifs sans voiture ou permis. Pour favoriser leur nsertion professionnelle, la Ville a lancé un dispositif de prêt de véhicules. Une manière de repenser la mobilité dans des territoires parfois enclavés.

Rendre le premier emploi accessible à tous. Telle est l'ambition du dispositif MouvEmploi, mis en place par la mission locale de Dreux. Cette initiative permet aux jeunes de 16 à 25 ans qui ont décroché un emploi, une formation ou une promesse d'embauche, de se voir prêter un véhicule gratuitement pour une période de trois mois.

Matthias Trochet, responsable de salle dans un restaurant situé en périphérie de Dreux, bénéficie depuis peu de ce prêt. Un soulagement pour le jeune homme de 25 ans, contraint de faire une heure de marche pour aller de son domicile à son lieu de travail. "Généralement, je commence à 9 heures, je termine à 15 heures et je reprends à 18 heures pour finir à minuit ou une heure du matin", confie le jeune actif.

On ne peut pas travailler parce qu'on n'a pas de permis ou de voiture. Du coup on ne peut pas avoir un revenu qui nous permette de payer le permis ou la voiture.

Kévin Petit, employé de banque

Un soulagement partagé par son patron, Yann Nouchy, qui peine à fidéliser ses équipes : "Le secteur de la restauration est un milieu en tension. On a énormément de difficultés à recruter, et surtout des jeunes collaborateurs qui n'ont soit pas le permis, soit pas de véhicule."

Rompre la "boucle sans fin"

Ces prêts de voiture, déployés à Dreux mais également à Vernouillet et en zone rurale, devraient aider les jeunes à rompre une "boucle sans fin", selon les termes de Kevin Petit, un jeune récemment embauché dans une banque. "On ne peut pas travailler parce qu'on n’a pas de permis ou de voiture. Du coup on ne peut pas avoir un revenu qui nous permette de payer le permis ou la voiture", explique l'employé de banque qui vit en zone rurale.

Gratuit pour ses bénéficiaires, le dispositif "MouvEmploi" est financé grâce au mécénat d'une cinquantaine d'entreprises, d'associations locales et de la ville de Dreux pour un coût d'environ 100 000 euros l'année, répartis entre la location, l'entretien et l'assurance des véhicules. Une cinquantaine de véhicules, dont des voitures sans permis, devraient être prochainement déployés pour aider 150 jeunes demandeurs d'emploi.

Un dispositif qui devrait faire ses preuves rapidement. Selon une étude publiée par Harris Interactive pour l'Institut Montaigne en mai 2022, les jeunes considèrent à 85% "que le permis est un précieux sésame, en particulier pour le premier emploi, quasiment au même degré que le fait de disposer d'un diplôme reconnu (86%)". Plus d'un jeune sur deux estime par ailleurs que de ne pas "posséder le permis les a empêchés d'accéder à une offre d'emploi". 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité