VIDÉO. Triple homicide à Dreux : colère, tristesse et incompréhension dans la marche blanche pour la mère et ses enfants tués

durée de la vidéo : 00h01mn59s
À Dreux, une marche blanche a eu lieu le 7 mai, deux semaines après le meurtre d’une femme et de ses deux enfants. Les trois victimes ont été retrouvées inanimées et blessées à l’arme blanche dans un pavillon de la ville. Le père des enfants et ex-conjoint de la femme décédée a été mis en examen pour homicides volontaires aggravés. Entre émotion et incompréhension, une centaine de personnes ont défilé dans les rues de Dreux. Reportage Alexis Delacour, Lagimaina Hoatau. ©France Télévisions

À Dreux, une marche blanche a eu lieu ce mardi 6 mai, deux semaines après le meurtre d’une femme et de ses deux enfants. Les trois victimes ont été retrouvées inanimées et blessées à l’arme blanche dans un pavillon de la ville. Le père des enfants et ex-conjoint de la femme décédée a été mis en examen pour homicides volontaires aggravés.

Devant une foule silencieuse, les sourires d’une mère et ses enfants apparaissent sur une photo. Le moment est solennel et emprunt d'une vive émotion. Proches, voisins, anonymes… Une centaine de personnes sont venues rendre un dernier hommage aux victimes d’un triple homicide survenu dans un pavillon à Dreux en Eure-et-Loir le 25 mai dernier. 

Après cette minute de silence, leurs dépouilles sont transportées dans un véhicule noir suivi d'un cortège qui va alors parcourir le centre-ville de Dreux ce mardi 7 mai. “On voit plein de drames comme ça qui se passe et on a l’impression que tout le monde est impuissant” se lamente une des anonymes dans le cortège. 

Cette marche a été organisée à l’initiative de la communauté turque de Dreux, et l’avocate de la mère de famille assassinée. Il y a deux ans, elle avait aidé la mère de famille à divorcer de son compagnon déjà condamné pour des violences à son encontre.

Elle avait peur puisqu’elle se sentait surveillée constamment. Elle avait vu qu’il rôdait autour de la maison… j’espère qu’elle est vite partie malgré ses 104 coups de couteau pour elle et ses enfants.

Maître Magali Vertel, avocate des parents de la femme assassinée

Les corps des victimes rapatriés en Turquie

Entre incompréhension et colère, certains estiment que ce triple homicide aurait pu être empêché.

On demande à ce que l’État prenne la responsabilité du problème, qu'il protège ces femmes, (...) On doit mettre les moyens ! On doit protéger les enfants !”, s'insurge une anonyme dans le cortège. 

Les corps des victimes seront rapatriés ce mercredi 7 juin en Turquie. Leurs obsèques auront lieu jeudi 8 juin dans le village natal de la mère de famille.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité