Triple homicide à Dreux : la femme a été tuée de 72 coups de couteau, le bébé de 20 coups

Les résultats de l'autopsie des trois victimes -une mère, une adolescente et un bébé- du triple meurtre survenu à Dreux ont été communiqués par le parquet de Chartres ce jeudi 1er juin. Les analyses du médecin légistes confirment que les décès sont dus à de très nombreuses blessures à l'arme blanche.

Le parquet de Chartres a communiqué ce jeudi 1er juin les résultats de l'autopsie des corps des trois victimes de Dreux. Les cadavres d'une femme et ses deux enfants de 13 ans et 18 mois avaient été découverts dans un pavillon de la ville d'Eure-et-Loir le 25 mai.

La mère frappée de 72 coups

Selon les rapports des autopsies, les trois ont été victimes "de coups donnés à l'aide d'un objet tranchant et piquants, sans doute un couteau". En tout, la mère a été frappée de 72 coups, l'adolescente de 12 coups, et le bébé de 20 coups. 

Les coups portés à la femme ont été "principalement portés dans le cou et sur le thorax, mais également dans la région du pubis".

Les enquêteurs ont tout de suite suspecté le père des deux enfants et ancien compagnon de la mère. Celui-ci avait déjà été condamné pour des violences sur son ex-compagne et sur sa fille. À l'issue de sa garde à vue, le suspect a été mis en examen ce lundi 29 mai pour les chefs d'homicides volontaires aggravés, et a été placé en détention provisoire. Il avait été arrêté deux jours plus tôt dans les Yvelines.