• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

En Eure-et-Loir, les gilets jaunes veulent créer un festival et aménager un “village jaune”

Des gilets jaunes entourés de bulles géantes, lors d'une manifestation à Bordeaux, en mai 2018 - Photo d'illustration / © GEORGES GOBET / AFP
Des gilets jaunes entourés de bulles géantes, lors d'une manifestation à Bordeaux, en mai 2018 - Photo d'illustration / © GEORGES GOBET / AFP

Des groupes de gilets jaunes ont lancé sur les réseaux sociaux deux projets en Eure-et-Loir : un festival à Toury et la création d’un "village jaune" à Fontenay-sur-Eure.

Par Amélie Rigodanzo

En Eure-et-Loir, les gilets jaunes ont des idées et des projets. Depuis plusieurs semaines, il se murmure que les opposants à la politique d’Emmanuel Macron préparent plusieurs évènements dans le département. Nous nous sommes donc renseignés.

Un festival des gilets jaunes à Toury


Le premier évènement prévu est un festival qui doit se tenir à Toury le 21 juin, jour de la fête de la musique. Au propgramme: techno, reggae, ragga, rap, zouk, rock et jazz. Un événement qui pourrait rassembler "un million de personnes" selon les témoignages de bénévoles sur les réseaux sociaux. Une affiche est  en circulation et plusieurs appels ont été relayés via les différents groupes du Loiret afin que chacun puisse venir donner un coup de main.
 

Un évènement dont a eu vent Laurent Leclercq, le maire du village, et qui n’a pas tardé à donner quelques informations à ses administrés inquiets de ce possible "rassemblement". Dans un communiqué de presse, le premier magistrat explique que l’organisateur de ce mouvement serait "originaire de l’Aude" et n’aurait, pour l’heure, effectué aucune démarche officielle : "Il n’a toujours pas officiellement déclaré, au 13 juin, sa manifestation auprès de Madame la Préfète d’Eure-et-Loir" explique-t’il, précisant également qu’"aucun agriculteur n’a donné son accord pour l’accueil des personnes sur leurs terres."
 

Communiqué du maire de Toury


L’organisateur s’est présenté à Toury le 7 juin dernier et a été renvoyé vers la préfecture, compétente, par le maire : "Quoi qu’il arrive, avec les services de l’État dont ceux de la gendarmerie, nous restons vigilants" conclue le communiqué.
 

Un "Village jaune" à Fontenay-sur-Eure


Un groupe de gilets jaunes s’est lancé dans un projet un peu fou : créer un "village jaune".  Un espace de 3 hectares à Fontenay-sur-Eure, près de Chartres, où le groupe espère mettre en place des "projets solidaires et citoyens".

Sur la page facebook qu’ils ont créé, il est question dans un premier temps de mettre en place un jardin participatif ainsi qu’un marché citoyen.  A terme, une maison du peuple et une assemblée citoyenne sont aussi évoqués pour, in fine, créer ce qu’ils appellent "un village jaune".
Pour mener à bien ce projet, le terrain agricole est prêté par un agriculteur. Depuis le 9 mai, une dizaine de gilets jaunes s’affairent à débroussailler et lancer les cultures.
 

Un peu inquiet au départ, le maire de la commune Michel Charpentier, s’est rendu sur place le 9 mai dernier et n’a rencontré qu’une dizaine de bénévoles sur le terrain : "J’y suis allé le premier jour avec les gendarmes, pour voir, parce-que j’avais un peu d’appréhension. Surtout qu’au départ, c’était quelque chose qui semblait être important."

Néanmoins, le maire reconnaît rester vigilent sur l’évolution du projet. Mais pour l’instant, "Moi ça ne me gêne pas qu’ils fassent un jardin dans la mesure où il n’y a pas de gêne a côté", nous confie-t-il.
 

 

Sur le même sujet

Maltraitance animale : l'ours Mischa soigné en urgence au refuge de

Les + Lus