Eure-et-Loir : pour Noël, une maison se transforme en Disneyland illuminé

Elvis Marques, habitant de Oinville-sous-Auneau en Eure-et-Loir, a transformé sa maison et son jardin en un féérique décor de Noël. Un cadeau un peu en avance pour sa jeune fille, qui rêvait de passer les Fêtes avec Mickey et ses amis.

Le château de la Belle au bois dormant... plus vrai que nature.
Le château de la Belle au bois dormant... plus vrai que nature. © Pierre-Dominique Lepais/France 3 Centre-Val de Loire

Cette année, le père Noël devrait trouver facilement la maison des Marques-Henault. De son histoire, le village de Oinville-sous-Auneau n'avait jamais été aussi visible depuis le ciel. Et pour cause : Elvis Marques, un habitant du village, a décidé de transformer sa propriété en un modèle réduit de Disneyland.

Pourtant, ce décor électrique et fantastique est tout sauf réduit, et fait passer les maisons qui accrochent quelques guirlandes lumineuses et un père Noël en plastique à leur fenêtre pour des amateurs.

Le travail est gigantesque : au bout d'une allée de conifères enguirlandés se tient, fier, le chateau de la Belle au bois dormant, au bas duquel nous accueille Olaf, le bonhomme de neige guilleret de La Reine des neiges. Au-dessus des têtes, arches en feuilles et cloches de Noël décorent le ciel, tandis que différents modèles de Mickey et de Minnie sont cachés ça et là dans le jardin.

"Mais papa, c'est moche !"

"Quand j'ai commencé, Maéli m'a dit : "Mais papa, c'est moche !"", se souvient Elvis Marques. "Nan, j'ai dit "moyen"", rétorque la jeune fille. Heureusement, tout est bien qui finit bien. "Et maintenant, elle est contente", explique le père, soulagé.

La famille Marques-Henault, fière du travail accompli.
La famille Marques-Henault, fière du travail accompli. © Pierre-Dominique Lepais/France 3 Centre-Val de Loire
Au bout d'une belle allée, le château de la Belle au bois dormant.
Au bout d'une belle allée, le château de la Belle au bois dormant. © Pierre-Dominique Lepais/France 3 Centre-Val de Loire
Une célèbre souris de dessins animés est là pour accueillir les visiteurs.
Une célèbre souris de dessins animés est là pour accueillir les visiteurs. © Pierre-Dominique Lepais/France 3 Centre-Val de Loire

Car, Elvis Marques en a passé, du temps, à monter son décor. "Pour obtenir ce résultat-là, je ne peux pas commencer une heure, terminer et revenir le lendemain faire juste une heure, explique-t-il. Tous les jours il faut passer des heures, ou des nuits. Parfois, il faut rester sous la pluie."

Un tel rythme de production était la rançon du résultat, dont l'élévation a débuté dès le mois d'octobre. "Sinon, je n'aurais jamais fini pour le mois de décembre, seulement pour janvier ou février.

Alors quand des passants émerveillés passent devant la maison et tombent sur l'artisan en personne, c'est l'occasion de lui demander quelques secrets de fabrication. Comment atteindre le sommet du sapin ? Avec une bête échelle. 

La fête continue dans la maison

Mais il y a une partie du décor que les passants ne peuvent pas voir. En effet, l'extérieur n'est pas la seule victime de la folie des grandeurs d'Elvis Marques, et l'intérieur s'est aussi paré de ses plus beaux habits de Noël. 

Sur le bureau, une maquette de village de Noël.
Sur le bureau, une maquette de village de Noël. © Pierre-Dominique Lepais/France 3 Centre-Val de Loire

Dans ce qui est habituellement la salle de jeu de Maéli, un beau sapin trône fièrement, au côté de nombreux modèles de pères Noël en plastique, tout petits ou à hauteur d'enfant, immobile ou montant une échelle. Quant au bureau de la mère de la fillette, Laura Hénault, il a été recouvert par une maquette d'un village de Noël, mini-pistes de ski, mini-carousel et mini-traineau volant compris.

"Ç’a pris une grosse ampleur, à laquelle je ne m'attendais pas, assure Laura Henault devant un tel spectacle. Quand je vois tous les gens qui sont heureux de voir ça, ça me conforte dans l'idée d'accepter la chose."

Alors devant tant de succès, Elvis Marques a promis de remettre le couvert l'année prochaine... en encore plus grand.

Retrouvez le reportage d'Alain Heudes et Pierre-Dominique Lepais :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noël événements sorties et loisirs famille