Eure-et-Loir : le Tancarville ressuscité

L'entreprise Herby relance le mythique Tancarville / © Herby
L'entreprise Herby relance le mythique Tancarville / © Herby

L'entreprise Herby, située à La Loupe, vient d'acquérir la célèbre marque de séchoir à linge. 

Par Yacha Hajzler

C'est un mot qui fait débat dans le twitter-game, mais un objet que tout le monde connaît : le Tancarville est de retour. 

Du pont au séchoir à linge



N'en déplaise à certains, le Tancarville existe bel et bien. Comme kleenex ou frigidaire, c'est la marque qui a donné son nom à l'objet du quotidien, un séchoir à linge d'une forme particulière, qui rappelle celle du pont de Tancarville, en Normandie. 
 


Retour sur le marché


C'est Herby, une entreprise implantée en Eure-et-Loir depuis 1972 qui a décidé de relancer Tancarville. Première, et désormais seule, fabricant de séchoirs à linge dans l'hexagone, la filière du groupe allemand Leifheit veut surfer sur la notoriété de sa nouvelle acquisition, "sur un marché où la notion de marque a quelque peu disparu". 

L'enseigne lance donc des séchoirs "nouvelle génération", avec un design qui se veut dépoussiéré et plus fonctionnel. "Les nouveaux étendoirs lancés cette année sont pourvus d’un panier à linge intégré (...) de pinces à linge, de crochets porte-chaussettes, de supports pour les cintres (...)", précise le fabricant dans un communiqué. 
 

Un nouveau modèle de Tancarville - Visuel Herby / © Herby
Un nouveau modèle de Tancarville - Visuel Herby / © Herby


L'entreprise emploie une centaine de personnes, aucune embauche supplémentaire n'est prévue pour le moment. 

Sur le même sujet

Inauguration du centre de formation de l'ADA Blois Basket 41

Les + Lus