Cet article date de plus de 3 ans

Les habitants de Nogent-le-Rotrou en état de choc après le meurtre du docteur Patrick Rousseaux

Les faits, d'une rare violence, secouent encore les habitants de Nogent-le-Rotrou. Le meurtre du docteur Patrick Rousseaux a provoqué une vague d'émotions dans la ville. L'ordre des médecins d'Eure-et-Loir est en état de choc. 


Docteur Patrick Rousseaux de Nogent-le-Rotrou. Il a été poignardé dans son cabinet de médecine générale
Docteur Patrick Rousseaux de Nogent-le-Rotrou. Il a été poignardé dans son cabinet de médecine générale © Ordre des médecins d'Eure-et-Loir
Tout le monde connaissait le docteur Rousseau. L'émotion est vive dans le quartier des gauchetières où le médecin généraliste exerçait depuis de nombreuses années.

On sent le quartier triste je ne sais pas comment on peut faire une chose pareil. Un docteur il est là pour soigner Il n'y a personne qui a compris pourquoi

Devant le cabinet médical, des fleurs ont été déposées par les anonymes en soutien à la famille du docteur.
Le sous-préfet ainsi que le maire de la commune se veulent  proche et rassurant vis à vis des habitants encore très touché par la nouvelle.

Une cellule psychologique mise en place 

Pour répondre à la grande détresse qu'a provoqué le meurtre du médecin, le maire et la préfecture ont mis en place une cellule psychologique à destination des habitants. Une marche est prévue ce vendredi à 18h en hommage et soutien à la famille.

L'ordre des médecins d'Eure-et-Loir en état de choc 

"Infinie tristesse mêlée d'effroi", l'émotion est forte egalement chez les médecins d'Eure-et-Loir. Dans un communiqué l'ordre des médecins précise qu'il rendra hommage au généraliste tué mardi 7 février à 12h00.  

Nous demandons à l'ensemble des médecins de notre département de venir se rassembler silencieusement devant la préfecture d'Eure- et-Loir, place de la République à Chartres.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
perche faits divers