• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Eure-et-Loir : face aux champions de vitesse et d'alcoolémie, les gendarmes mobilisés

Dans l'Eure-et-Loir, les gendarmes font la chasse aux fêtards qui reprennent le volant - Photo d'illustration / © POPULAIRE DU CENTRE/MAXPPP
Dans l'Eure-et-Loir, les gendarmes font la chasse aux fêtards qui reprennent le volant - Photo d'illustration / © POPULAIRE DU CENTRE/MAXPPP

A l'approche du jour de l'An, les gendarmes d'Eure-et-Loir sont mobilisés pour les opérations de contrôle. Les cas qu'ils ont recensé, s'ils ont de quoi faire rire, ont aussi de quoi inquiéter. 

Par Yacha Hajzler

Attention dans l'Eure-et-Loir ! Si vous abusez de la bulle à Nouvel An, on ne peut que vous le redire : ne prenez pas le volant. Et si tenir à la vie ne vous suffit pas comme motivation, sachez que dans votre département, les gendarmes sont aux aguets.
 La gendarmerie d'Eure-et-Loir a averti d'une recrudescence des contrôles sur les routes mais aussi dans les alentours des boîtes de nuit jusqu'au réveillon de la Saint-Sylvestre.
 

Ceux qui ont dépassé les bornes


Nécessité de convaincre ? Ils ont listé dans un communiqué leurs derniers champions départementaux en date. De quoi faire sourire, certes, mais de quoi nous rappeler que "Oh ça va, un petit dernier" n'est jamais une vraie bonne excuse
 
  • Les fous de vitesse

- A Frazé, le 22 décembre, un conducteur originaire des Yvelines a été intercepté à 182km/h, sur une route limitée à 110

- Le même jour, à Santilly, un automobiliste du 93 contrôlé à 184km/h au lieu des 90 réglementaires

- Toujours à Santilly, un conducteur arrêté à 161km/h au lieu de 90 
 
  • Les fidèles du goulot

- A Allaines-Mervilliers, un conducteur a été arrêté avec 1.72 grammes d'alcool par litre de sang, l'homme n'en était pas à sa première... Il a été condamné à 4 mois de prison.

- Le 24 décembre, on repère un chauffeur en zigzag au niveau de la commune de Boisville-la-Saint-Père. Il est interpellé avec 1.5g/l. L'histoire raconte qu'il n'est pas reparti en voiture. 

- Le 26 décembre, un fêtard est matinalement cueilli : 1,6g/l à 3h30 du matin. Il a été incarcéré à Saran. 

- Le 22 décembre, un septuagénaire l'a échappé belle. Après avoir perdu le contrôle de son véhicule, enchaînant les tête-à-queue et les heurts de talus, il a fini par s'échouer sur le bas-côté. 1,5 grammes d'alcool par litre de sang. 

 

Sur le même sujet

Ce que j'aime dans le mandat de Maire...

Les + Lus