L'une des expériences scientifiques menées par Thomas Pesquet a été pensée et préparée à Tours

La sonde utilisée par Thomas Pesquet pour une expérience d'échographie a été pensée et préparée à Tours / © ESA Agence spatiale européenne
La sonde utilisée par Thomas Pesquet pour une expérience d'échographie a été pensée et préparée à Tours / © ESA Agence spatiale européenne

Dans l'espace, le Français Thomas Pesquet va devoir mener plusieurs expériences. L'une d'elle est un test d'échographie. La commande à distance se fait grâce à une sonde créée par une entreprise tourangelle.

Par Clément Massé

Bien arrivé à l'ISS, la station spatiale internationale, l'astronaute français Thomas Pesquet et ses cinq partenaires de la mission Proxima sont lancés depuis hier dans divers expériences.

Parmi celles à venir, un test d'échographie à distance, depuis l'espace.
Le professeur Philippe Arbeille, faculté de médecine de Tours, directeur de l'Unité médecine physiologie spatiale. / © FTV
Le professeur Philippe Arbeille, faculté de médecine de Tours, directeur de l'Unité médecine physiologie spatiale. / © FTV
Le dispositif a été pensé et fabriqué en grande partie par des Tourangeaux, notamment par l'équipe du professeur Philippe Arbeille de la faculté de médecine de Tours, et directeur de l'Unité médecine physiologie spatiale.

Un exemplaire de l'appareil devrait être envoyé dans l'espace le 16 décembre prochain, vers l'ISS. L'une de ses particularités : la commande à distance se fait grâce à une sonde créée par une entreprise tourangelle.

L'expérience est programmée en janvier prochain.

 

Sur le même sujet

Les miss régionales de passage à Châteauroux

Près de chez vous

Les + Lus