Foot : Michel Denisot, ancien animateur et président de la Berrichonne de Châteauroux, échoue à la présidence de la LFP

Publié le Mis à jour le
Écrit par Antoine Belhassen (avec AFP)
Michel Denisot, ancien dirigeant du club de foot de Châteauroux, quitte l'assemblée générale de la LFP ce jeudi 10 septembre.
Michel Denisot, ancien dirigeant du club de foot de Châteauroux, quitte l'assemblée générale de la LFP ce jeudi 10 septembre. © Franck Fife/AFP

L'ex-dirigeant de l'OM Vincent Labrune, originaire d'Orléans, a été élu président de la LFP, ce jeudi 10 septembre. Il devance l'ancien président de la Berrichone de Châteauroux, Michel Denisot, pourtant favori initial.

L'ancien président de l'Olympique de Marseille Vincent Labrune, originaire d'Orléans, a été élu, ce jeudi 10 septembre, président de la Ligue de football professionnel (LFP). Il bat ainsi le journaliste Michel Denisot, seul autre candidat et favori initial, lors de l'Assemblée générale élective.

Les deux hommes se disputaient la succession de Nathalie Boy de la Tour, première femme présidente de cette instance et qui n'était pas candidate de nouveau.

Le choix de Labrune, candidat désigné par les administrateurs de la Ligue plus tôt dans l'après-midi, a été confirmé ensuite par un vote des clubs et des familles du football français (entraîneurs, joueurs, arbitres, médecins, personnels administratifs) en assemblée générale.
   

Des soutiens trop pesants ?

Ces derniers jours, Denisot, ancien président du Paris SG et de Châteauroux, avait semblé en pole position pour succéder à Boy de la Tour. Mais il a pu pâtir de soutiens peut-être un peu trop pesants. Celui de Noël Le Graët, le président de la Fédération française, a pu faire craindre une Ligue qui "dépendrait beaucoup de la FFF", comme le glissait un dirigeant de club ces derniers jours.

Le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi a longtemps hésité. Mais selon Le Parisien, son choix s'est porté sur l'ancien animateur du Grand Journal après le retrait d'un autre candidat, François Morinière. Nasser Al-Khelaïfi aurait vu en Michel Denisot, un candidat capable de restructuré la LFP, mise à mal pendant le confinement.
 
Jean-Michel Aulas l'a également soutenu, au vu de son profil plus consensuel. Le patron de Lyon réclame 117 millions d'euros à la Ligue en compensation de l'arrêt prématuré du championnat au printemps. Une demande qui a pu refroidir certains dirigeants.
 

Le choix de Vincent Labrune

Vincent Labrune s'est fait un nom comme communicant dans le monde du petit écran, d'abord chez France Télévisions puis à Réservoir Prod, la société de production fondée par Jean-Luc Delarue. Il a mis un pied dans le monde du football en devenant le porte-parole de Robert Louis-Dreyfus, propriétaire de l'Olympique de Marseille dans les années 1990 et 2000.

Deux ans après la mort de l'homme d'affaires, sa veuve Margarita Louis-Dreyfus l'a nommé à la présidence du club phocéen (2011-2016). Démis de ses fonctions par la propriétaire russe, le communicant de 49 ans, était depuis élu au conseil d'administration de la LFP, comme membre du collège des indépendants. Il travaille depuis 2018 chez Moma Group, société spécialisée dans l'événementiel.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.