Cet article date de plus de 5 ans

François Mitterrand, 20 ans déjà

Cela fait 20 ans jour pour jour ce vendredi que François Mitterrand est décédé. Retour sur les liens de l'ancien président de la République avec la région Centre - Val de Loire et sur les visites qui ont marqué ses deux septennats.
© GABRIEL DUVAL / AFP
Des racines familiales dans la région et un destin au plus haut sommet de l'Etat. François Mitterrand devient en mai 1981 le premier président socialiste de la Vème République. Et multiplie dès lors les visites officielles dans la région.

Européen convaincu, il est à Chambord en mars 1987 avec le chancelier allemand Helmut Kohl. Homme de gauche, homme des Arts, il se rendra également plusieurs fois au Printemps de Bourges.

1989, il participe pour la troisième fois aux Fêtes Johanniques à Orléans. Avec le député-maire Jean-Pierre Sueur, qui fut deux fois son ministre, il rappelle que nul ne peut s'approprier Jeanne d'Arc.

1991, il est à Issoudun chez un autre de ses ministres : André Laignel. A l'époque le chomage sévit, la politique agricole inquiete. Il quitte l'inauguration du Formapole sous les hués des agriculteurs et des CGTistes.

1994 : c'est un président éprouvé par le cancer qui inaugure à Orléans l'avenue Jean Zay et la Médiathèque. Il se murmure que l'Elysée aurait fait mesurer la hauteur des marches pour évaluer l'effort à fournir.

Mars 1995, François Mitterrand revient à Bourges pour inaugurer le nouvel hôpital, entouré des élus de la ville en campagne à la vieille des municipales. Ce sera la dernière visite officielle du président dans la région, son dernier acte militant.

Le sujet de Marine Demazure :

durée de la vidéo: 01 min 36
François Mitterrand et la région Centre - Val de Loire ©France 3 Centre - Val de Loire

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
françois mitterrand politique