Grève des avocats : les magistrats refusent de renvoyer les audiences

Publié le Mis à jour le
Écrit par Elsa Cadier
Tribunal d'Orléans
Tribunal d'Orléans © F3 Centre-Val de Loire

Depuis une semaine, les avocats font la grève des audiences. Ils protestent contre la réforme de l'aide juridictionnelle de Christiane Taubira. Ce mardi, certains magistrats des tribunaux de Tours et d'Orléans ont refusé de renvoyer les audiences. Ambiance agitée... 

Les avocats en grève depuis deux semaines

La grève des avocats, de plus en plus suivie, se poursuit en France, en même temps que les négociations avec la chancellerie sur les modalités de la réforme contestée de l'Aide Juridictionnelle (le dispositif qui permet aux plus démunis d'avoir accès à un avocat). 158 barreaux sur 164 sont en grève (aucun commis d'office désigné), dont 113 en grève générale, c'est-à-dire en grève des audiences. Les avocats sont appelés à ne plaider aucune affaire par le Conseil National des Barreaux (CNB), qui représente l'ensemble des avocats de France.

Du rififi ce mardi dans les tribunaux de Tours et d'Orléans

Jusqu'à présent, les magistrats n'étaient pas intervenus dans les tribunaux de la région Centre-Val de Loire, reportant les audiences à des dates ultérieures. Mais ce mardi, un cap a été passé.

A Tours par exemple, la juge pour enfant a refusé de renvoyer les dossiers. Du coup, une vingtaine d'avocats a assisté un jeune pour sa mise en examen. Sous la pression, la juge a fini par concéder le renvoi. 
A Orléans, la magistrate du tribunal correctionnel a décidé de maintenir les audiences malgré la grève des avocats. 
Enfin, le procès du Vieux-Tours prévu à partir de mercredi aux Assises de Tours pourrait également être reporté. 

La grève est maintenue jusqu'à mercredi soir

Les négociations se poursuivent avec la ministre de la justine Christiane Taubira. Elle a notamment renoncé à demander aux avocats de participer au financement de l'AJ. Mais la grève générale est tout de même maintenue jusqu'à mercredi. Les avocats exigent de la ministre qu'elle amende son projet de réforme de l'Aide Juridictionnelle et une revalorisation de la rémunération des avocats qui la pratiquent.
La réunion du Conseil National des Barreaux se tiendra également mercredi en fin d'après-midi pour décider de la suite à donner au mouvement. 

►Lire aussi 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.