Amboise : un habitant dégoupille une grenade retrouvée dans un jardin et appelle la gendarmerie

Photo d'illustration d'une grenade quadrillée / © Pixabay
Photo d'illustration d'une grenade quadrillée / © Pixabay

Régulièrement des habitants de la région Centre-Val de Loire découvrent dans la nature, dans les rivières mais aussi dans des habitations des engins explosifs datant généralement des dernières guerres ( obus , grenades, dynamite...). Malgré les années, ces engins peuvent s'avérer encore dangereux. 

Par Fabienne Marcel

Ils ont beau dater de la Seconde Guerre Mondiale, voir de la guerre 14/18, les engins explosifs que l'on peut retrouver dans la nature restent très dangereux.

Archives. Normandie. Entraînement des soldats à l'apprentissage au tir FLG (fusil lance grenade) avec adaptateur pour envoi d'une grenade quadrillée. / © Flikr
Archives. Normandie. Entraînement des soldats à l'apprentissage au tir FLG (fusil lance grenade) avec adaptateur pour envoi d'une grenade quadrillée. / © Flikr
 

A Amboise un habitant dégoupille une grenade 


La gendarmerie d'Indre-et-Loire raconte l'anecdote sur sa page Facebook. Ces derniers jours, un habitant d’Amboise les a contacté car il a découvert une grenade quadrillée chez une personne âgée. Avant l’intervention des militaires il a ramené cette grenade chez lui, il  l’a manipulée et a démonté le bouchon allumeur !

Le conseil de la gendarmerie quand on tombe sur un explosif ? N'y touchez pas ! 

Sur ce type de grenade, la grenade quadrillée, les éclats peuvent être mortels jusqu’à 50 mètres prévient les gendarmes. 
Un seul et unique conseil avec les engins de ce type : CONTACTEZ LA GENDARMERIE AU 17 - prenez une photo si possible - surtout n’y touchez pas !

Sur le même sujet

Les + Lus