"Ces gens n'ont plus peur de rien", un centre LGBTI visé par une attaque à la bouteille explosive

Une homme a jeté une bouteille explosive dans le centre LGBTI de Touraine à Tours, ce 22 mai après-midi, sans faire de blessés. C'est la sixième attaque qui vise ce centre depuis le début de l'année.

C'est une nouvelle attaque contre le centre LGBTI de Touraine, à Tours. La sixième depuis le début de l'année 2023. 

Ce lundi 22 mai après-midi, un homme a jeté une bouteille en plastique remplie d'un mélange d'acide et d'aluminium en plein milieu du local alors que trois personnes s'y trouvaient, rapporte nos confrères de La Nouvelle République

Par chance, les deux salariés et le bénévole ont pu sortir avant que la bouteille explose et personne n'a été blessé. "En partant, l'homme a crié à mes collègues sur place "bon courage". Il y a donc clairement une volonté de nuire", raconte l'administrateur du centre, Ash Claveau.

"On s'attaque aux personnes en plein jour. Ces gens-là n'ont plus peur de rien". 

Ash Claveau, administrateur du centre LGBTI de Touraine

Soutiens politiques

Patrice Latron, le préfet d'Indre-et-Loire, s'est rendu sur place tout comme "Emmanuel Denis, le maire de Tours et le député Charles Fournier", confirme Asch Claveau. 

"On a clairement les nerfs à vifNotre plus grande crainte, c'était que l'on s'attaque aux personnes directement. C'est maintenant le cas", s'alarme l'administrateur. 

Cette attaque s'inscrit dans un contexte plus large d'agressions contre la communauté LGBT+ partout en France. Récemment, le site Mediapart révélait que 300 hommes ont été piégés et violemment agressés ces cinq dernières années. Un chiffre très en deçà de la réalité du phénomène. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité