VIDEO. Un centre LGBT vandalisé pour la quatrième fois en deux mois

durée de la vidéo : 00h01mn41s
Local LGBT vandalisé A. Delacour / R. Carton / M. Le Roux ©France télévisions

À Tours, les locaux du centre LGBTI de Touraine sont la cible de dégradation pour la 4e fois en 2 mois. Dans la nuit du 21 au 22 avril, la porte vitrée de l’accueil a été brisée et forcée. Un acte de vandalisme condamné par la mairie de Tours qui compte renforcer la protection du site.

Serrure forcée, vitre brisée. Ce samedi 22 avril, dans la matinée, les bénévoles du centre LGBTI de Tours ont retrouvé leurs locaux vandalisés au niveau de la porte d’entrée. "La vitre entière était à deux doigts de tomber", déplore Elena Gorguet, coprésidente du centre, qui dénonce un "acharnement".

J’en ai sincèrement marre de devoir mettre du contreplaqué sur mes vitres toutes les trois semaines

Elena Gorguet, co-présidente du centre LGBTI de Toouraine

De fait, il s'agit de la quatrième fois depuis deux mois que l'entrée du centre est vandalisée. Au point où les bénévoles commencent à perdre patience. Depuis le mois de février, la façade a déjà été endommagée ou même recouverte de nourriture.

Malgré ces tentatives d’intimidation, l’association se dit déterminée à poursuivre son action. Moyennant certaines précautions : des portes systématiquement verrouillées même quand les bénévoles font du travail de bureau à l'intérieur, et des ordinateurs rangés le soir pour éviter qu'ils soient dérobés ou détruits. 

Plusieurs options sont à l’étude pour renforcer la sécurité du site : une caméra de vidéosurveillance aux abords du local, un rideau métallique ou bien une alarme. 

De son côté, la municipalité de Tours semble prendre l'affaire au sérieux et compte redoubler de vigilance dans les prochaines semaines. Au micro de France 3, le maire EELV de la ville, Emmanuel Denis, a promis de "mobiliser les moyens nécessaires pour enrayer ces actes d'intimidation". "On va faire en sorte de sécuriser les bénévoles du centre LGBTI de Tours."

Le centre va quant à lui déposer plainte dans le courant de la semaine.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité