Chambray-Lès-Tours : les papas peuvent à nouveau assister à la naissance de leur bébé au Pôle Santé Léonard de Vinci

Un nourrisson de quelques heures / © Guillaume Bonnefont / MAXPPP
Un nourrisson de quelques heures / © Guillaume Bonnefont / MAXPPP

C'est une décision qui avait été prise pour protéger les mamans et les nourrissons. Pour faire barrière au virus, les papas n'étaient plus acceptés au sein du service maternité de l'établissement. Mais face à la pression de certaines mamans, la direction de la clinique a revu sa position.

Par Benoit Bruere

C'est la cellule de crise Covid-19 de l'établissement qui a pris la décision de faire revenir les papas. Car si la majorité des mamans le comprenaient, certaines le vivaient mal. La décision a été prise le 7 avril au soir et rendue officielle ce mercredi 8 avril.  

Respect des consignes sanitaires

Mais cela ne veut pas dire qu'il n'y a plus de contrôles. Bien au contraire, il y a désormais un "parcours papa" qui a été instauré : Ils doivent attendre à l'extérieur de l'établissement de santé et sont appelés juste avant l'accouchement.

Ils sont également autorisés à être présents durant les deux heures qui suivent l'accouchement mais ensuite, ils ne peuvent pas aller et venir pour visiter la mère et l'enfant. Ils ne peuvent donc rester que pour la naissance proprement dite.

Les papas doivent également répondre à un questionnaire covid-19, mettre un pygama de bloc avec port de masque obligatoire et se prêter à une prise de température pendant toute la durée de leur présence. 

C'est la voix de la raison. Il fallait remettre plus d'humanité là-dedans. Nous comprenions le désarroi des mamans et des papas mais nous voulions avant tout les protéger, eux et leur bébé.

"C'est pour cela que nous avions pris la décision de ne plus permettre aux papas de venir au sein du service. Cela a suscité une polémique mais c'était dans l'intérêt des familles", précise Charlotte Jeanneret, gynécologue-obstétricienne au sein du service.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus