• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Football : un Tourangeau en finale de la CAN

© FTV SPORT
© FTV SPORT

Né à Chambray-lès-Tours, Adam Ounas dispute ce vendredi soir la finale de la Coupe d'Afrique des Nations.

Par Alain Heudes

Il est né en 1996 à Chambray-lès-Tours et sera avec les Fennecs d'Algérie, ce vendredi, au Caire, en finale de la Coupe d'Afrique des Nations.
Adam Ounas, fils d'un gardien de but originaire de la région de Mostaganem en Algérie, fait ses premiers pas dans le football au  Tours FC, dès l’âge de cinq ans.

A l'adolescence il entre au pôle espoirs de Châteauroux, dans la catégorie U14, mais doit quitter le centre l'année suivante en raison de problèmes de comportement.
Il rentre donc à Tours et prend une licence au Football Club Ouest Tourangeau. C'est l'année où il est repéré par un recruteur des Girondins de Bordeaux, lors d’un match de gala.

Il signe un contrat d'aspirant à Bordeaux, en avril 2013 et évolue au sein de l'équipe U19 à seulement 17 ans. Il brûle encore les étapes l'année suivante, avec la signature d'un contrat de stagiaire professionnel et son incorporation à l'équipe réserve des Girondins.
Il entre dans le monde professionnel le 4 octobre 2015, lors d'un match de Ligue 1 à Lorient (Lorient-Bordeaux : 2-3).

Ce petit ailier droit d'1m72 inscrit son premier but le 25 octobre 2015 contre Troyes.
Il marque aussi, pour l'équipe de France U20, le 11 novembre 2015 contre l'Angleterre.
Son attachement à ses racines algériennes le fait opter pour la sélection d'Alagérie en 2017, année où il est également transféré à Naples un club phare du Calcio.

Après avoir été appelé à 6 reprises par le sélectionneur algérien, il est retenu pour la Coupe d'Afrique des Nations 2019. En Egypte il inscrit 3 buts, 2 face à la Tanzanie le 1er juillet et un face à la Guinée le 7 juillet.

Le plus grand match international de sa jeune carrière sera disputé ce vendredi à 21h au Caire, contre le Sénégal, en finale de la CAN 2019.

 

Des mesures de sécurité pour la finale de la CAN

Dans le Loiret, après des incidents survenus à la suite de rencontres de la CAN les 11 et 14 juillet, la Préfecture a décidé plusieurs interdictions. Ce vendredi19 juillet et jusqu'au samedi 20 juillet à 14 heures, il est interdit d'utiliser, de vendre et de transporter des engins pyrotechniques. L'utilisation des feux d'artifices de divertissement est donc totalement prohibée pendant cette période. De même la vente de substances inflammables, carburants ou gaz, en jerricans ou tout récipients portables est suspendue jusqu'à demain 14 heures.

Sur le même sujet

Maltraitance animale : l'ours Mischa soigné en urgence au refuge de

Les + Lus