7e route de “la souffrance judiciaire” : il marche sous la neige

Départ de Azay-le-rideau (Indre-et-Loire) sous la neige
Départ de Azay-le-rideau (Indre-et-Loire) sous la neige

Pour sensibiliser la population aux souffrances causées par les erreurs et les dysfonctionnements de la justice, Jean-Louis Guimberte a entamé sa 7e marche de la "souffrance judiciaire" entre Bordeaux et Paris. Il est parti ce mercredi 7 février d'Azay-le-Rideau en Indre-et-Loire sous la neige

Par Elsa Cadier

Pour la septième année, Jean-Louis Guimberte au effectue "la route de la souffrance judiciaire" en réalisant une marche entre Bordeaux et Paris.

Sur ce parcours de 880 km, il s'arrête devant chaque mairie et chaque tribunal pour sensibiliser la population aux souffrances causées, dans des vies humaines, par les erreurs et dysfonctionnements de la justice.

Le 7 février : parcours d'Azay-le-Rideau à Saint-Genouph en Indre-et-Loire
Le 8 février : parcours de Saint-Genouph à Amboise, en passant par Tours avec un passage devant le tribunal de Tours vers 11h15.
Chaque jour, il part de la mairie à 9h00. 

Avec cette marche, Jean-Louis Guimberte veut dénoncer les erreurs et les dysfonctionnements issus des tribunaux du civil, du pénal et du commerce.

Parti le 15 janvier de Bordeaux, son parcours devrait s'achever le 22 février à Paris devant le Palais de l'Élysée, après être passé place Vendôme, devant le ministère de la Justice.
 
Site web : www.lodd.fr

Sur le même sujet

Musée Girodet à Montargis : un musée rénové (épisode 1/4)

Les + Lus