• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Il était une fois... Mille et une confitures à Chinon

Fabrication de confiture dans les cuisines du château du Rivau / © Dominique Pouget
Fabrication de confiture dans les cuisines du château du Rivau / © Dominique Pouget

Le bonheur est dans le pot, le pot de confiture, pour Laurent Dutheil, créateur de confitures à Chinon. Ce gourmand fabrique des recettes originales avec des fruits et des fleurs de saison. Son terrain de jeu, les jardins de particuliers ou des endroits prestigieux comme le château du Rivau.

Par Dominique Pouget

Les confitures, une histoire de hasard et de famille.

Après avoir longtemps travaillé dans l'hôtellerie en région Centre-val de Loire et à Londres Laurent Dutheil est revenu sur les terres de son enfance à Chinon. C'est comme réceptionniste à l'hôtel Diderot qu'il goûte les confitures préparées à l'époque pour le petit déjeuner des clients. Quand il décide  de reprendre l'hôtel avec ses soeurs Martine et Françoise, il commence à imaginer des  recettes originales de confitures, un véritable succès, les clients veulent en acheter et l'histoire de "mille et une confitures" commence en janvier 2016.

 
Des confitures originales, faites maison.

Toutes les confitures de Laurent et ses soeurs ont une une histoire, celle des Chinonais qui leur ouvrent parfois leurs jardins, leurs vergers pour la récolte des fruits, "Pêches et prunes de chez Mado" "Rhubarbe et rose du château du Rivau". Elles portent aussi le nom des des lieux dits où se ramassent les fleurs de sureau ou les cerises, quelquefois celui des écrivains comme "l'instant Balzac", alliance de mûres et de café en référence à la grande consommation de café d'Honoré de Balzac ! 
Toutes ces créations sont réalisées dans des bassines en cuivre, des fruits, du sucre, de la cueillette à la cuisson en passant par la mise en pot et l'étiquetage, tout est fait de façon artisanale et les recettes originales sont testées par nos trois confituriers mais pas seulement.


Le bonheur est dans le pot...de confiture.

Les touristes mais aussi les tourangeaux viennent découvrir les nouvelles créations de Laurent, Martine et Françoise Dutheil dans leur boutique installée au coeur de maison familiale à Chinon. Le site internet ne remplace pas les rencontres avec Laurent qui parle toujours de ses confitures avec passion. Il arrive aussi que certains gourmands comme Julien Clément qui tient une épicerie fine à Tours vienne sur place pour goûter et choisir les  nouveautés qu'il proposera dans ses rayons. Les marchés de l'été en Touraine et dans les grands châteaux du Val de Loire sont aussi friands de ces gourmandises qui régalent les gourmets au gré des fleurs et des fruits de saison.
 




 

Sur le même sujet

Pourquoi un terminal Pôle Emploi à Artenay ?

Les + Lus