Coronavirus : un drone pourrait bientôt prendre votre température à distance

Ce drone pourrait prendre votre température à 3 mètres de distance. / © Facebook "Les Ailes de la Gendarmerie"
Ce drone pourrait prendre votre température à 3 mètres de distance. / © Facebook "Les Ailes de la Gendarmerie"

Equipé d'une caméra thermique, ce nouveau prototype réalisé à partir d'un drone pourrait, à terme, diagnostiquer les cas de fièvre à 3 mètres de distance. Un outil technologique qui pourrait s'avérer utile en ces temps d'épidémie et de confinement.

Par Léa Bouquet

Ces derniers jours, Cédric Chadoutaud, un droniste et sous-officier de réserve de la gendarmerie qui réside dans l'Indre-et-Loire, a réussi à mettre au point un prototype innovant.

Grâce à un drone équipé d'une caméra thermique, la température corporelle pourrait désormais être prise à distance. Cette prouesse technique a pu être réalisée grâce à l'impression d'un adapteur par imprimante 3D.

Sur la page Facebook de l'association Les Ailes de la Gendarmerie, dont il est membre, Cédric Chadoutaud décrit ce vendredi 20 mars ses premiers résultats, très encourageants.

J’ai pu procéder à l’étalonnage puis aux tests de la technique de prise de température corporelle d’une personne à distance. Et le résultat est finalement très probant. La température prise à de nombreuses reprises fut très fiable et correspondit systématiquement à celle du thermomètre IR médical. La marge d'erreur est de 0,5°C à une distance moyenne de 3 mètres. Je crois qu’on peut dire que ce drone peut dorénavant prendre de manière fiable la température de personnes à distance sans réelles difficultés. En cette période de crise sanitaire, ça pourrait avoir son intérêt.

© Capture Facebook Les Ailes de la Gendarmerie
© Capture Facebook Les Ailes de la Gendarmerie


Pour l'heure, le projet n'a pas été officiellement validé par la Gendarmerie nationale. Difficile de dire par qui, quand et sur quel périmètre ce drone pourrait donc être utilisé.

 

En Chine, des drones également utilisés contre le coronavirus

En Chine, on recourt aux drones depuis le début de la crise sanitaire, en décembre 2019. Ces derniers ont de multiples rôles.

Dans la vidéo ci-dessous par exemple, tournée en Mongolie-Intérieure, l'appareil repère les individus sans masque et leur ordonne de rentrer chez eux. "Nous vivons des jours critiques", clame le drone sur les images. "Donc ne vous promenez pas, pour la sécurité de tous les habitants et également de vos proches."
Dans le pays, les drones à caméra thermique font également partie des dispositifs déployés pour enrayer l'épidémie. Dans la province chinoise de Jiangxi notamment, la température des résidents peut être prise directement à la fenêtre, sans contact humain. 
Les robots et autres intelligences artificielles sont aussi en première ligne pour aider les soignants chinois : certaines machines appellent des malades pour constituer leurs dossiers, d'autres désinfectent les espaces communs en toute autonomie.

En France aussi, de premières initiatives technologiques se développent : c'est par exemple le cas de ce tout nouveau robot, créé à la Rochelle pour décontaminer les zones infectées par le coronavirus.

Sur le même sujet

Les + Lus