Dalkia va payer plus de 400 000 euros de pénalités au Département d'Indre-et-Loire

Publié le
Écrit par Etienne Merle .

Pour la deuxième année consécutive, le Département d'Indre-et-Loire demande d'importantes pénalités à la filiale d'EDF, Dalkia. La collectivité estime que l'entreprise n'a pas honoré les clauses de son contrat.

C'est une pénalité pour le moins salée que vient d'infliger le Conseil départemental d'Indre-et-Loire à l'entreprise Dalkia. Cette filiale d'EDF, en charge du réseau de chaleur des villes de Tours et Joué-lès-Tours, mais également des collèges du département, va devoir passer à la caisse.

La collectivité vient de lui demander 404 000 euros pour ne pas avoir respecté certaines clauses de son contrat : "Il y a deux aspects dans ce contrat. Le premier, c'est l'investissement. Sur ce point, tout se passe bien", précise Alain Anceau, conseiller départemental chargé de l'aménagement durable du territoire, de la transition énergétique et du plan alimentaire. "Le second, c'est l'entretien et c'est là qu'il y a eu des lacunes". 

Pas assez chaud dans les salles de classe

Selon le Département, la température dans les salles de classe n'atteignait pas les 19 degrés minimum à 8h30, comme le stipule l'accord signé entre l'entreprise et la collectivité: "Nous avons des sondes qui ont permis de relever ces températures. Les conditions n'étaient pas remplies d'où la mise en place de ces pénalités." 

Nous avons fait transformer une partie de la somme de la pénalité en investissement pour améliorer le confort de nos usagers

Alain Anceau, conseiller départemental

Pour Alain Anceau, cette sanction est aussi bénéfique pour le Département que pour l'entreprise : "Pour nous, c'est un moyen de montrer que l'on suit ce contrat et que l'on fait attention à comment est utilisé l'argent public. Pour Dalkia, c'est une manière d'être plus performante".

C'est la deuxième année consécutive que Dalkia doit payer des pénalités auprès du Département. L'an passé, la filiale d'EDF avait déjà dû reverser 190 000 euros à la collectivité.

Contacté, la société Dalkia n'avait pas répondu à nos sollicitations à l'heure où sont rédigées ces lignes.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité