• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Documentaire : « Tupperware, la petite boîte émancipée »

© Marie Halopeau - The Prod - Didier Leclerc
© Marie Halopeau - The Prod - Didier Leclerc

Comment une petite boîte venue des Etats-Unis a-t-elle pu révolutionner la vie des femmes en France ? Nous vous proposons un documentaire de 52' pour évoquer la situation sociale du site Tupperware de Joué-lès-Tours qui fermera fin février.

Par Anne Lepais

Au delà du produit, Tupperware est une aventure féministe sans conteste ! 75 ans après son invention, voici l’histoire d’une boîte de plastique innovante, devenue un totem de la femme moderne, active, et émancipée, et qui a fait en passant les belles heures de Joué-lès-Tours en Indre-et-Loire devenue la référence qualité de la marque et le fief de nombreux souvenirs féministes !

A travers ce documentaire de 52 minutes, retour sur une aventure alimentaire et sociétale qui en dit long sur l’évolution de la place de la femme dans la société contemporaine avec à l’appui des archives cocasses et bien « conservées » !

Tout au long du film, une dizaine de femmes, simples témoins ou actrices actives de cette révolution féministe singulière, se confieront au coeur de leur cuisine, petites boîtes en plastique et photos d’époque à l’appui !

Parmi elles deux ouvrières et une ingénieure de l'usine Tupperware de Joué-Lès-Tours (Indre-et-Loire), dont l’implantation transforma la vie de ces femmes provinciales. S’ajouteront à leurs témoignages ceux de spécialistes, historiens et sociologues, qui se sont penchés sur cette question de l’émancipation de la « ménagère » et de la femme en générale.



La petite boîte à la conquête des Tourangelles ! Une révolution féministe en marche

Après avoir révolutionné la vie des ménagères américaines, le "wonderful bowl" bouleverse leur vie de femme au foyer, il leur donne plus de liberté dans la gestion de leur quotidien et donne même du travail à certaines d’entre elles : démonstratrice à la maison ou employée à l’usine.
 

► Wonderfull bowl, le bol qui fait « pschitt » avant de faire boum ! Une histoire à l’américaine

En 1942, Earl Tupper, ingénieur chimiste crée et lance dans les magasins les premiers bols hermétique en polyéthylène, un matériau novateur, destiné à la conservation alimentaire : le "wonderfull bowl" est né ! Ce bol en plastique tout simple possède un système de fermeture qui permet de créer un vide d’air en faisant un « pschitt » d’où son surnom de « bol pschitt » !
Ce bol en plastique tout simple possède un système de fermeture qui permet de créer un vide d’air en faisant un « pschitt » d’où son surnom de « bol pschitt » ! / © The Prod - Didier Leclerc
Ce bol en plastique tout simple possède un système de fermeture qui permet de créer un vide d’air en faisant un « pschitt » d’où son surnom de « bol pschitt » ! / © The Prod - Didier Leclerc


Avec la petite boîte naissance d’un nouveau statut : « hôtesse » et parfois d’un nouveau métier : «démonstratrice»

Brownie Wise, véritable héroïne des temps modernes, avec la vente à domicile, va propulser le bol en plastique dans les cuisines américaines et en faire un succès planétaire tant pour ses qualités technologiques, que pour le lien social qu’il va créer !
Être une hôtesse représente pour ses femmes un statut particulier et l’envie d’être performante est une vraie motivation par certaines d’entre elles confinées jusqu’alors à leur rôle de mère et de cuisinière. Certaines de nos témoins nous racontent comment elles attendaient fébriles ce jour de la réunion, comment elles s’y préparaient et combien elles espéraient être la meilleure « hôtesse » de la région.
En 1942, Earl Tupper, ingénieur chimiste crée et lance dans les magasins les premiers bols hermétique en polyéthylène. Brownie Wise, véritable héroïne des temps modernes, va propulser le bol en plastique dans les cuisines américaines et en faire un succès planétaire tant pour ses qualités technologiques, que pour le lien social qu’il va créer ! / © The Prod - Didier Leclerc
En 1942, Earl Tupper, ingénieur chimiste crée et lance dans les magasins les premiers bols hermétique en polyéthylène. Brownie Wise, véritable héroïne des temps modernes, va propulser le bol en plastique dans les cuisines américaines et en faire un succès planétaire tant pour ses qualités technologiques, que pour le lien social qu’il va créer ! / © The Prod - Didier Leclerc


La réunion Tupperware : un espace de paroles et d’échanges d’opinions sur la place de la femme dans la société

Les « témoins seniors » du documentaire, parfois accompagnées de leurs filles, se souviennent de ces réunions qui leur permettaient d’échapper à leur quotidien et de partager avec d’autres femmes leurs idées et leurs espoirs. Elles se souviennent de certaines animatrices de vente qui profitaient de ces réunions pour leur parler des batailles féministes.

La petite boîte : une réalité collective qui a jouée un rôle émancipateur par le lien social qu’elle instaure et la réunion comme lieu de parole, de liberté de penser, de découverte des idéesféministes. / © The Prod - Didier Leclerc
La petite boîte : une réalité collective qui a jouée un rôle émancipateur par le lien social qu’elle instaure et la réunion comme lieu de parole, de liberté de penser, de découverte des idéesféministes. / © The Prod - Didier Leclerc


La petite boîte des années 2000 surfe sur la vague des émissions culinaires qui envahissent nos écrans

Le film s’achève avec la confrontation de nos plus anciennes adeptes de la petite boîte avec ses nouvelles addicts à travers un atelier culinaire contemporain organisé dans la région de Tours. Le film fait une incursion dans l’usine de Joué-Lès-Tours et dans une réunion Tupperware contemporaine appelé désormais « atelier culinaire ».

Mais de quoi parle-t-on aujourd’hui dans ces ateliers culinaires ? Quel reflet de la société s’immisce à travers ces ateliers parfumés et épicés ? Quelles conversations dans l’intimité de ces cuisines du 21e siècle ? Telles sont les questions de nos seniors ladies émancipées, qui ont vécu les grandes et belles heures du wonderful bowl !


► Pour aller + loins : Tupperware, le débat

L'annonce de la fermeture de l'usine Tupperware de Joué les Tours en octobre 2017 se traduit par 235 suppressions de postes. Le choix de fermer le site français de la part du groupe américain a provoqué un choc dans une ville déjà touchée par la fermeture du site Michelin. Lors de la diffusion du documentaire sur l'antenne de France 3 Centre-Val de Loire, un débat a été proposé aux téléspectateurs autour de Denis Gannay-Meyer. L'occasion d'évoquer la situation sociale du site français qui fermera fin février, mais aussi du bassin d'emploi de Joué-lès-Tours qui a déjà été touché par la fermeture de Michelin.

Les invités de ce débat  :
  • Mathieu Giua, journaliste pour le site 37degrés
  • Isabelle Lecureau, démonstratrice chez Tupperware
  • Jean-Patrick Gille, ancien député PS d'Indre et Loire, spécialiste des droits du travail et des délocalisations
  • Pascal Moreau, délégué du personnel Tupperware
  • Jean-Yves Bauche, ex salarié et délégué CGT
  • Madame Corinne Orzéchowski, Préfète d'Indre-et-Loire, médiatrice de l'Etat dans les négociations Tupperware




En 2017, le wonderful bowl aura 75 ans et en 2018 l’usine de Tupperware de Joué-Lès- Tours aurait eu 45 ans, l’âge de la maturité, occasion de faire un point sur sa vie !
 



Tupperware, la petite boîte emancipée

Un documentaire de 52 minutes réalisé par Marie Halopeau avant l'annonce de la fermeture du site de Joué-lès-Tours.
Produit par The Prod - Didier Leclerc

A lire aussi

Sur le même sujet

Pourquoi un terminal Pôle Emploi à Artenay ?

Les + Lus