Retour du salon du Polar à Loches : 36 auteurs vous donnent rendez-vous dimanche dans le Sud Touraine

Un dimanche entouré d’auteurs de polars, des dédicaces mais aussi des conférences, c’est ce que propose cette 7ème édition  du salon du Polar à Loches après 2 ans d’absence, pour cause de pandémie.

  Le salon du Polar retrouve sa place à Loches ce dimanche 10 avril. 36  écrivains sont attendus à l’espace Agnès Sorel  de 10hà 18h au cœur de la cité lochoise dans le Sud de l’Indre-et-Loire. Un salon du Polar pour une grande cause  

Depuis sa création en 2014 par Françoise Borrat présidente du Lions Club de Loches Vallée de l’Indre, ce salon du Polar aide l’Association Enfants, Cancers, Santé à financer ses travaux de recherche pour vaincre les cancers des enfants et des adolescents. Cette année, l’entrée est libre et la participation « au chapeau » Françoise Borrat y tenait. "Je me suis dit qu’après le Covid, on n’allait pas faire payer l’entrée, on mettra un chapeau ou une urne à l’entrée et chacun participera comme il veut ou comme il peut à cette grande cause."

Polar historique, roman noir ou cosy mystery

. Si vous aimez les histoires addictives, le suspense, les intrigues à connotation historique ou plus fantaisistes, les auteurs présents au salon du Polar de Loches  répondront à vos attentes.

Parmi eux, des fidèles comme Jean-Luc Loiret. L’auteur poitevin n’a manqué aucune édition de ce salon et vient y présenter "Et les étoiles ont reculé" son dernier polar sorti en 2019, juste avant le Covid. Sans presque aucune promotion possible ni rencontre de lecteurs pendant ces 2 ans de pandémie, c’est un vrai plaisir pour lui de retrouver l’ambiance du salon de Loches. "C’est mon dernier livre. 2022 sera ma tournée d’adieu mais je ne ferais pas comme certains chanteurs, je m’arrêterai à la fin de l’année."

Cet ancien professeur pour sourds et malentendants, avait toujours dit, à la retraite, j’écrirai un polar. Il en a publié 8 avec le commandant Marc Venturini, son policier emblématique. il est temps de clore ce chapitre.

j’ai toujours la hantise de faire le livre de trop, de ne pas me renouveler et comme j’ai monté ma maison d’édition c’est lourd de tout gérer et il faut savoir s’arrêter.

Jean-Luc Loiret, écrivain

" Une déception pour les lecteurs de Jean-Luc Loiret qui attendaient la suite des enquêtes ? «J’avais promis à mes lecteurs que Venturini ne mourrait pas donc dans la réalité c’est Venturini qui m’a lâché, il a décidé d’arrêter la police car son amie est libraire et il va travailler avec elle et s’occuper du rayon des polars, donc c’est lui qui m’a lâché !»

Un joli tour de passe-passe pour l’auteur qui avait imaginé un flic philosophe de formation, adepte d’André Comte-Sponville, philosophe dont Jean-Luc Loiret est  un fervent lecteur. Aujourd’hui l’ancien professeur, va profiter de ses dernières rencontres avec les lecteurs pendant l’année 2022. L’écriture, c’est fini, il s’est déjà tourné vers de nouvelles aventures la sculpture et la peinture.

Les conférences du salon du Polar

Si vous aimez les romans policiers historiques et les célèbres brigades du Tigre, l’historien Philippe Grandcoing vous proposera une conférence sur « La naissance de la police moderne en France au début du XXème siècle.» La malédiction de Rocalbes, paru en ce janvier 2022, vous fera partager la cinquième enquête de l’antiquaire Hippolyte Salvignac, au cœur du Périgord, de la Belle Epoque et ses Brigades du tigre, ancêtres de la Police Judiciaire.

    Place à l'humour, avec Ian Moore, humoriste et comédien britannique qui présentera pour la première fois « Un crime à donner la chair de poule », un Cosy mystery, difficile à traduire: polar "douillet" à lire sous la couette à l'heure du thé.

Un crime à la chair de poule, c'est la traduction française de « Death and Croissants » le premier tome des « Enquêtes du Bed & Breakfast » Un best-seller en Angleterre, qui va être adapté à la télévision. Ce polar se passe en France, plus précisément dans la vallée de la Loire où Richard, un anglais propriétaire d’un Bed & Breakfast (chambre d’hôtes) aime sa vie paisible, boire l’apéro et s’occuper de ses poules, ses confidentes. Jusqu’au jour où un de ses hôtes disparait mystérieusement. Pas question de laisser des tueurs envahir son petit coin de paradis. Il va devoir mener l’enquête, mais toujours avec humour. «

Les histoires sont légères alors que le monde d’aujourd’hui est très sérieux. Ca permet de s’évader ailleurs. L’humour est essentiel. Il y en plus que dans les romans policiers

Ian Moore, auteur de Cosy Mysteries

 Ian Moore qui, jusqu’à la pandémie, a mené une double vie entre Londres et la France, réside maintenant dans le Val de Loire.

Ce dimanche à Loches, Il dévoilera les secrets et les règles du « Cosy Mystery ». Pas de violence, pas de sexe, un endroit en milieu rural, des personnages bizarres et un auteur un peu perfide. Pour Ian Moore c’est évident, seul un anglais  peut écrire ce type de livre. 

Ian Moor expliquera les règles de ce genre très en vogue de l’autre côté de la Manche, dans une conférence en français, qui lui donne quelques sueurs froides

"Je vais parler mais mon accent est très, très affreux. J’ai fait 26 ans de scène mais là je suis inquiet. Mais j’ai dit oui. Je suis un idiot" conclut Ian Moore dans un éclat de rire.

La prochaine enquête de Bed & breakfast, « Death and Fromage » devrait être publiée en Grande-Bretagne en Juillet prochain. On ignore encore le titre, pour la future édition française…  

Le salon du Polar est ouvert de 10h à 18h, dimanche 12 avril, Espace Agnès Sorel à Loches. Pour connaitre la liste des auteurs présents et le programme de la journée rendez-vous ici 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité