CARTE. Pénurie de carburant : pas encore de quoi paniquer en Centre-Val de Loire

Dans quelques stations-service de la région, certains carburants sont manquants. / © Franck Leroy / France Televisions
Dans quelques stations-service de la région, certains carburants sont manquants. / © Franck Leroy / France Televisions

Attention à la chevauchée vers les stations-service ! La précipitation pourrait accentuer, voire créer la pénurie.

Par Yacha Hajzler

380 stations françaises en rupture totale, 385 en rupture partielle... La pénurie de carburant qui touche l'Ouest de la France arrive vers nous. Ce sont les professionnels du bâtiment qui ont entrepris un blocage des dépôts pétroliers. En effet, pour financer la baisse de l'impôt sur le revenu, le gouvernement envisage entre autre de supprimer un avantage fiscal sur le gazole "non routier", que ces professionnels utilisent dans leurs engins de chantier. 

Chez nous, l'Indre-et-Loire est le premier département concerné. Impossible, par exemple, de faire votre plein au Leclerc de Fondettes, ou de trouver du Sans Plomb 95 au Super U de Joué-les-Tours. Ce lundi 2 novembre, les forces de police ont empêché le blocage du dépôt pétrolier de Saint-Pierre-des-Corps par des membres de l’Artisanat des travaux publics d’Indre-et-Loire, selon la Nouvelle République

Dans l'Eure-et-Loir, mais aussi dans l'Indre, la peur de manquer a fait grossier les files d'attentes devant les stations-essence. 
 

Pas encore l'heure des stocks


Pourtant, pas la peine de paniquer ni d'agripper vos jerricans. Le Centre-Val de Loire est encore loin de la crise, comme en atteste la carte collaborative de l'application Essence&Co.
 

La préfecture d'Indre-et-Loire rassure les automobilistes : "Contrairement à ce qu'on peut dire et entendre, (...) l'approvisionnement en carburant auprès des stations-service du département se poursuit".  La préfecture enjoint les automobilistes à ne pas aller faire de stock de carburant, un effet de panique qui pourrait lui-même créer une pénurie pour l'heure bien lointaine. 

Dans le Loiret, la préfécture assure que le département n'est pour l'instant pas touché. Si un blocage venait à se mettre en place, le préfet prendrait des arrêtés pour garantir, notamment, un accès prioritaire au carburant pour les véhicules de secours. 

Sur le même sujet

Les + Lus