• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Tours : commande en hausse pour un fabricant de glaçons

© CVDL
© CVDL

La canicule fait aussi des heureux. Pour les fabricants de glaces comme François Chevalier, le pic de commandes est bientôt atteint. Quand le thermomètre grimpe, l'entrepreneur ne chôme pas. 

Par Juliette Roché

Il est le seul à travailler en polaire par 35 degrés. François Chevalier a repris un métier qui avait disparu depuis 40 ans. Il est fabricant de glaçons au marché de gros de la Rochepinard à Tours. Pour cet entrepreneur, cette période de canicule rime avec pic d'activité. C'est aussi une manière de remettre au goût du jour une activité oubliée.

Avant, le fabricant de glaçon avait sa place sur les marchés de France. Aujourd'hui, notre entrepreneur livre surtout des bars, des restaurants, des poissonniers ou des réceptions de mariage. Un euros le kilo de glaçon, un rafraîchissement à portée de tous. 


 
Fabricant de glaçons, un métier remis au goût du jour

Sur le même sujet

L'accordéoniste de Pierre Perret vous joue une chanson

Les + Lus