Affaire Cyril Hanouna - Louis Boyard, le président de l’Arcom réagit

Publié le
Écrit par Romain Bizeul .
durée de la vidéo : 03min 29
Réaction du président de l'Arcom par rapport à l'affaire Cyril Hanouna - Louis Boyard ©France télévisions

Invité du JT de France 3 Centre-Val de Loire, Roch-Olivier Maistre, le président de l'Arcom a répondu sur l'affaire Cyril Hanouna - Louis Boyard. Il a notamment rappelé qu'une instruction était en cours.

En visite à Tours dans les locaux de France 3, Roch-Olivier Maistre, président de l'Arcom (Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique) est revenu sur l'affaire Cyril Hanouna-Louis Boyard.

Une instruction en cours

Issue de la fusion entre le CSA et Hadopi, l'Arcom est l'autorité publique qui a pour mission de contrôler l'audiovisuel. Suite aux insultes de Cyril Hanouna envers le député Nupes Louis Boyard, invité sur le plateau de son émission sur C8, l'Arcom a lancé une procédure de sanction à l'encontre de la chaîne du groupe Canal +. 

Le panel des sanctions, si sanction il y a, est prévu par la loi. Cela peut aller d’un communiqué jusqu’au retrait de l’autorisation [de diffusion]. La sanction la plus classique étant de nature financière.

Roch-Olivier Maistre, président de l'Arcom invité au JT de 12h de France 3 Centre-Val de Loire

Mais le verdict ne devrait pas être prononcé tout de suite. "Pour l’instant, nous en sommes au stade où nous avons confié l’instruction de ce dossier à un rapporteur indépendant, c’est à lui qu’il appartiendra de conduire cette enquête et de faire des propositions ensuite à l’Arcom, a rappelé le président de l'autorité publique indépendante. On statuera à ce moment-là."

Une vive altercation en direct sur le plateau de "TPMP"

Il y a un petit peu plus d’une semaine, le 10 novembre, une violente altercation avait eu lieu sur le plateau de l’émission "Touche Pas à Mon Poste", présentée par Cyril Hanouna sur la chaîne C8. Invité pour débattre du sort des 234 migrants secourus par le navire Ocean Viking, l’ancien chroniqueur à présent député Nupes, Louis Boyard, avait dénoncé les pratiques sur le continent africain du milliardaire Vincent Bolloré, patron de la chaîne. "Les cinq personnes les plus riches, ce sont les mêmes qui appauvrissent la France et l’Afrique. Et je vais vous donner l’exemple de Bolloré qui a déforesté le Cameroun", avait lancé Louis Boyard.

Aussitôt, Cyril Hanouna s’est empressé de rappeler au député qu’il était sur une chaine du Groupe Bolloré, lui demandant ce qu’il venait "foutre ici". Le ton est alors monté entre les deux hommes, quand Louis Boyard a accusé le présentateur de "faire monter le racisme" et de dérouler le tapis à Éric Zemmour.

Ce qui n’a pas plu à l’animateur, s’emportant à de nombreuses injures envers le député, telle que "bouffon", "tocard", "imbécile", "abruti", "t’es une merde", … Une longue séquence d’altercation d'une dizaine de minutes ponctuée par le départ du député en pleine émission, fustigeant l’absence de liberté d’expression.

Une séquence qui a provoqué de vives réactions. Quelques jours plus tard, Louis Boyard a annoncé porter plainte pour les propos injurieux de l’animateur à son égard.

Ce dernier a lui affirmé vouloir également déposer plainte contre le député pour "ses propos diffamatoires". En plus d’une sanction de l’Arcom, Cyril Hanouna risque une condamnation pour "outrage à une personne dépositaire de l’autorité publique" allant jusqu’à 15 000 euros d’amende et 1 an de prison.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité