• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Agenda : Titwane dessinateur BD Tourangeau réitère et retourne au quai des orfèvres

© France 3 CVDL
© France 3 CVDL

Une BD pour le temps gris, une BD pour comprendre les coulisses de la police. Viols, inceste... Bienvenue dans l'univers de Titwane

Par Mélanie Trachsler


L'ovni "Brigade des mineurs"

Entre la bande dessinée et le livre illustré, "Brigade des mineurs" est un ovni. Le prix Franceinfo lui a d'ailleurs été décerné le 18 janvier dernier. Les dessins de Titwane sont réalistes. L'artiste dépeint l'univers tel quel : des bureaux encombrés, des personnages humbles, le tout sur un  récit pudique de Raynal Pellicer. La Brigade de protection des mineurs (BPM) est l'une des sept brigades spécialisées de la police judiciaire parisienne. Elle traite près de 1600 affaires par an. Les artistes ont suivi 7 ou 8 affaires des 80 enquêteurs, répartis en deux grandes entités : la Section Opérationnelle et la Section Intrafamiliale.

Une immersion dans le monde policier

"C'est un univers glauque, sordide au possible, nous dit le dessinateur. Ce qui touche, c'est le recul nécessaire dont font part ces fonctionnaires pour avoir d'incidence dans leur vie personnelle".

Les mots de Raynal Pellicer

Raynal Pellicer est réalisateur de documentaires pour la télévision. Il est également l'auteur de Brigade criminelle, immersion au cour du 36, quai des Orfèvres (2015) et de Enquêtes générales, avec la Brigade de répression du banditisme (2013),  

Des dessins de Titwane

Titwane le timide est illustrateur. Le tourangeau collabore à la Revue dessinée. Il a illustré plusieurs ouvrages aux Éditions Plume de carotte, ainsi que des séries de romans pour Bayard ou Albin Michel jeunesse.

Lire aussi "Brigade des mineurs" de Raynal Pellicer et Titwane remporte le Prix franceinfo 2018 de la BD d’actualité et de reportage


> D'autres idées de sorties dans la région ?

En Indre-et-Loire, profitez de l'exposition des photos de Lucien Hervé ("Géométrie de la lumire') au Château de Tours jusqu'au 27 mai 2018.

Lucien Hervé diaporama by Slidely Slideshow



Dans le Loiret, n'hésitez pas à profiter des photographies de Sabine Weiss.



Dans le Cher, samedi 24 et dimanche 25 Février, exposition nationale canine au Pavillon d’Auron de Bourges. Entrée : 5 euros et gratuit pour les moins de 15 ans.


En Eure-et-Loir, zoom sur le mosaïste autodidacte Olivier Perret. Il a débuté son activité artistique en 2001 après un voyage en Tunisie, son pays natal, où la beauté des mosaïques antiques l’a séduit.
À son retour, dans le Calvados, c’est tout naturellement qu’il a choisi de travailler avec le coquillage, qu’il aime marier à d’autres matières comme le bois flotté, l’ardoise, le verre, les galets ou autres pierres, faisant ainsi évoluer constamment sa technique. A découvrir jusqu'au 25 mars 2018 à la chapelle Saint-Eman de Chartres, du mardi au dimanche de 14h00 à 18h00.

Olivier Perret



Enfin, dans l'Indre, le musée Saint-Roch d'Issoudun consacre une exposition à Juana Muller.
Juana Muller Issoudun musée de l'hospice Saint Roch
Juana Muller Issoudun musée de l'hospice Saint Roch

En parallèle de l’exposition Jean Le Moal (1909-2007), cette exposition est consacrée à l’œuvre de Juana Muller (1911-1952), sculptrice, artiste d’origine chilienne qui vint à Paris dès 1937 pour travailler auprès des grands maîtres de la sculpture contemporaine, Zadkine, Brancusi (dont elle sera l’assistante à partir de 1939).

C’est à l’Académie Ranson qu’elle rencontre Jean Le Moal, qu’elle épousera en 1944. Son œuvre redécouverte depuis quelques années fait l’objet d’expositions comme celle présentée récemment à la Maison des arts d’Antony intitulée « Autour de Juana Muller. Sculptrices et peintres à Paris 1940/1960 ».



A lire aussi

Sur le même sujet

Sécurité et effectif policier sur Tours

Les + Lus