• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Auchan met en vente 21 magasins, dont deux en région Centre-Val de Loire : 723 salariés concernés

Photo d'illustration / © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Photo d'illustration / © PHILIPPE HUGUEN / AFP

Deux supermarchés Auchan, à Tours et Esvres, sont concernés la mise en vente de 21 magasins suite aux résultats "préoccupants" du distributeur.

Par France 3 Centre-Val de Loire

Confronté à une baisse majeure de ses revenus et de ses bénéfices, la société de distribution Auchan Retail, filiale du groupe Auchan Holding, a annoncé dans un communiqué faire "du redressement de ses résultats une priorité 2019". Par conséquent, 21 sites français de la société ont été mis en vente, dont 13 supermarchés, pour un total de 723 salariés concernés.

En région Centre-Val de Loire, deux sites sont mis en vente : un supermarché à Tours et le Auchan d'Esvres. Des magasins "sans perspective réaliste de retour à la rentabilité" selon l'enseigne. Et au cas où les sites ne trouveraient pas preneur, la société annonce qu'un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) sera ouvert.
 
 

La CFDT scandalisée

Une annonce vertement critiquée par la CFDT, qui s'est dite "scandalisée d'apprendre que l'entreprise décide d'un PSE d'envergure en mode départ contraint sur les sites de production" dans un communiqué. Un PSE qui interviendrait "après des années d'errances stratégiques et alors qu'Auchan et le groupe Mulliez ont perçu au titre du CICE 500 millions d'euros sur les six dernières années, ce qui est d'autant plus inacceptable" pour le syndicat.

Début mars, l'enseigne originaire du Nord avait enregistré une perte nette de 1,145 milliards d'euros en 2018, et la famille Mulliez, à qui appartient le groupe ainsi qu'une demi-douzaine d'autres enseignes (Saint-Maclou, Kiabi...) avait entamé un plan de grand envergure pour redresser la barre. A ce moment, aucun plan de réduction d'effectifs n'était programmé, selon la direction.

Il s'agit de la première cession annoncée de magasins en France par le groupe, même s'il avait déjà cédé en 2018 plusieurs magasins déficitaires en Europe, notamment en Italie et en Russie.

A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales à Tours : deux candidats se disputent LREM

Les + Lus