Condamné dans l’affaire de détournements de fonds publics à l’Apajh 37, l’ex-adjointe Cathy Münsch-Masset fait appel

Publié le
Écrit par Julie Cudza .

L’ex première adjointe à la ville de Tours, Cathy Münsch-Masset, fait appel de sa condamnation de 18 mois de prison avec sursis et cinq ans d’inéligibilité, dans l’affaire des détournements de fonds publics à l’Apajh 37.

Le 8 février dernier, le tribunal de Tours jugeait les époux Münsh-Masset dans un procès très attendu. L'ancien directeur de l'Apajh et la conseillère régionale et adjointe à la mairie de Tours, étaient respectivement accusés d'abus de confiance et de recel au préjudice de l'association Apajh 37.

Cathy Münsch-Masset a été condamnée à 18 mois de prison avec sursis et cinq ans d’inéligibilité, pour avoir nié être consciente des 350.000 euros détournés par son époux, Guillaume Masset, qui était à la tête de l’Apajh 37, l’Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés de 2018 à 2020. 

C’est auprès de nos confrères de France Bleu Touraine, que l’avocate de Cathy Münsch-Masset, maître Hélène Delhommais confirme la décision de faire appel au nom de sa cliente. 

Lors de l’audience du 8 mars, Guillaume Masset lui, a été condamné à 18 mois de prison ferme pour détournement de fonds publics et abus de confiance, il se rendra ce 29 mars à la maison d’arrêt de Tours.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité