Esport : Solary dit adieu à Kinstaar, emblématique champion Fortnite

A 21 ans, le streamer et joueur suisse Huynh Duong Huynh a annoncé son départ de Solary. Il avait contribué à forger le succès de la structure tourangelle à ses débuts, en 2018.

De gauche à droite : Taipouz, Kinstaar et Yoshi, lors de l'annonce du départ de Kin.
De gauche à droite : Taipouz, Kinstaar et Yoshi, lors de l'annonce du départ de Kin. © Solary Youtube

"Sachez que ce n'est pas du troll", a-t-il solennellement entamé, et il a bien fait de préciser. Huynh "Kinstaar" Duong Huynh a annoncé ce 30 janvier son départ de la structure tourangelle Solary, après plusieurs mois de réflexion. De Dreamhack en Gamer Assembly, de Twitch Con en World Cup, Kinstaar a souvent emmené Solary vers le podium.

"C'est une décision difficile" a poursuivi le champion, qui va se lancer comme streamer indépendant depuis son domicile, en Suisse. L'annonce de son arrivée, en 2018, était l'un des signes de leur entrée dans la cour des grands. "Kinstaar, c'est quelqu'un qui a lancé le projet Fortnite, ça fait mal, on est évidemment touchés" a réagi l'un des actionnaires de Solary, Diego "TaipOuz" Mamés Andres.

"J'aurais toujours un profond respect pour lui"

Pas de rancoeur, pas de guerre, simplement une séparation, ont-ils tous voulu faire comprendre à leurs fans, disant même rester ouverts à des projets en commun. Le plus touché des Solary men est sans doute Carlos "Yoshi" Abreu, son coéquipier depuis des années et l'un des autres artisans de l'aventure Fortnite. Ses larmes en direct à l'évocation de leurs débuts lui ont valu les mots d'amour de tout Twitter.

Le départ de Kinstaar, "icône de la TV" Solary, semble tourner une page de l'histoire de Solary, après les départs successifs de Melon, Jbzz, Airwaks ou Nikoff. "Kin, j'aurais toujours un profond respect pour  lui, parce qu'il a fait beaucoup pour nous, on a fait beaucoup pour lui" a conclu Sakor "LRB" Ros, le président de Solary. Les actionnaires de la structure ont annoncé de nouvelles arrivées dans leur pépinière à champions.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
esport sport jeu vidéo culture