Un financement participatif pour restaurer la Grande Salle du château d'Islette, en Touraine

Publié le Mis à jour le
Écrit par Aurelia Abdelbost
La Grande Salle du château d'Islette.
La Grande Salle du château d'Islette. © Château d'Islette

Les propriétaires du château de l'Islette ont lancé une campagne de financement participatif sur la plateforme Dartagnans afin de restaurer tableaux et boiseries de la Grande Salle, témoin des amours passionnés d'Auguste Rodin et Camille Claudel. 

La Grande Salle du château d'Islette, en Touraine, est empreinte d'histoire et notamment celle des amours passionnés d'Auguste Rodin et Camille Claudel. Dans ces lieux, Rodin travailla à son fameux Balzac et Camille Claudel y créa l'une de ses œuvres majeures, La Petite Châtelaine. Mais le temps a laissé des marques et la restauration des lieux devient impérative. 

Les travaux de restauration se divisera en trois étapes avec, pour débuter, la restauration des trois tableaux au-dessus des portes : Le Christ et la Samaritaine, Le Christ et les pèlerins d'Emmaüs, Le Christ et le Centurion, ce qui nécessite 4400€. Puis des boiseries des soubassements côté nord doivent être restaurées dans un second temps, pour un budget de 15 400€ et enfin côté sud, une troisième et dernière étape qui coûtera 26 400€.
 

Afin de financer les travaux, les propriétaires du château qui y demeurent sept mois de l'année, laissant la place aux visiteurs de mai à septembre, ont fait appel au financement participatif via la plateforme Dartagnans

Plus de 5400 euros ont déjà été récoltés, même si la somme totale nécessaire aux restaurations est loin d'être atteinte. Les dons sont défiscalisables et les donateurs sont automatiquement inscrits à un tirage au sort pour gagner différents lots. 
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.