Gaming : Runner Party, un jeu vidéo créé à Tours séduit Microsoft, Sony et Nintendo

Publié le
Écrit par Mélanie Trachsler avec Paul-Guillaume Ipo

Une jeune entreprise tourangelle développe un jeu vidéo bientôt disponible sur les différentes consoles. Elle se nomme Runner-Party. Les développeurs ont présenté leur projet à la foire de Tours. Le jeu sera bientôt disponible sur console.

Une vingtaine d’adolescents regardent, médusés un nouveau jeu vidéo intitulé, Runner Party. Ils ont pu le tester lors de la foire de Tours le 15 mai dernier. C’est un jeu vidéo local, développé par une start-up tourangelle. Le principe est simple : une course en trois manches. On peut jouer à deux, trois ou quatre joueurs. Attention, il ne faut surtout pas être rattrapé par la caméra, le tout dans une ambiance rétro.

François Boggio, le PDG de CreartStudios explique qu’il a voulu garder cette ambiance vintage : 

Notre objectif était de rendre hommage aux jeux des années 80 90 donc on a essayé de créer des mondes qui ressemblent à certains films de la pop culture des années 80-90

François Boggio, le PDG de CreartStudios

" Mon fils a travaillé sur la musique du jeu. Il aime beaucoup la musique, lui aussi s’est inspiré des musiques des années 80-90, qui sont très marquées," poursuit-il.
Pour finaliser le projet, il aura fallu trois ans à cette microstructure, née en 2013. Elle a convaincu les plus grandes plateformes d’héberger le jeu. Joris Drylewicz, Directeur Général de la start-up est fier d’une telle prouesse surtout avec une si petite équipe : " Monter les dossiers pour contacter ces plateformes n’est pas une mince affaire. Un petit studio vidéo, normalement, ce sont à peu près 15 personnes, nous,  nous ne sommes que trois. C’est un travail gargantuesque que nous avons mené à bien sur trois ans mais il reste encore un peu de chemin à parcourir. Là, notre jeu va sortir dans trois semaines, à un mois et il  évoluera dans les mois à venir. "

Dans la salle de la foire de Tours, où les adolescents ont pu l’essayer, les premiers retours sont positifs. Certains apprécient le fait que le jeu soit aussi bien adapté aux enfants qu’aux adultes. Julien explique " Ce qui est bien, c’est que c’est un jeu multi-plateforme. D’habitude, les jeux sortent plutôt sur PC que sur console, là ce qui est bien, c’est que tout le monde va pouvoir en profiter, même les consoles…"
D’autres adorent le fait de pouvoir jouer à quatre ou encore le fait qu’il y ait beaucoup d’éléments changeants, ainsi que l’originalité du graphisme. Le jeu devrait coûter autour de 15 euros. L’entreprise espère vendre plusieurs milliers d’exemplaires.