• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Indre-et-Loire : l'ancien sénateur-maire de Château-Renault, Jean Delaneau, est mort

© INA
© INA

L'ancien député et ancien sénateur-maire de Château-Renault, Jean Delaneau est mort ce mercredi.

Par Fabienne Marcel

Il avait 85 ans. Né à Saint Marcel dans l'Indre en 1933, Jean Delaneau a exercé la profession de chirurgien à Tours puis à Château-Renault. Elu conseiller général du canton de Château-Renault en 1970 puis réélu consécutivement jusqu'en 2001 ; il est président du Conseil général d'Indre-et-Loire de 1992 à 2001. Maire de Château-Renault de 1967 à 2001, puis d'Autrèche de 2001 à 2008, il est également président du Conseil régional du Centre de 1979 à 1983.

Le 24 septembre 1974, il entre à l'Assemblée nationale comme député de la 2e circonscription d'Indre-et-Loire suite au décès de Pierre Lepage dont il était le suppléant et y demeure jusqu'en 1981. Devenu sénateur en 1983, il est réélu en 1992 et siège jusqu'en 2001. En octobre 1998, il est élu président de la commission des affaires sociales du Sénat. Jean Delaneau a également présidé l'association des maires d'Indre-et-Loire de 1995 à 2008. Il était en outre président de l'association nationale France-Canada et membre titulaire de l'Académie des sciences  d'outre-mer. 

La date et le lieu des obsèques de Jean Delaneau n'ont pas encore été communiqués. 

 

Humaniste et centriste 

Sophie Auconie est la première élue à s'exprimer sur le décès de l'ancien élu tourangeau. Sur Twitter, elle a dit sa "profonde tristesse".



Il a beaucoup apporté à notre territoire. Il a représenté, personnellement, un sémaphore bienveillant tout au long de mon parcours politique, m’épaulant à chacun de mes projets, 

a écrit la député d'Indre-et-Loire, Sophie Auconie sur Twitter. L'élu a salué la mémoire de Jean Delaneau, un homme qui a incarné "les valeurs de progrès, de démocratie. Il a surtout incarné la Touraine Centriste", a écrit encore Sophie Auconie. 


 Le président du Conséeil régional, François Bonneau s'est également exprimé.

Sur le même sujet

Sécurité et effectif policier sur Tours

Les + Lus