Indre-et-Loire : les gendarmes mettent fin à un réseau de prostitution bulgare

(Photo d'illustration). / © Vincent Voegtlin - Max PPP
(Photo d'illustration). / © Vincent Voegtlin - Max PPP

Les gendarmes d'Indre-et-Loire viennent de mettre fin à un réseau de prostitution sur une commune à proximité de la ville de Tours. Deux proxénètes on été interpellés et condamnés.

Par Fabienne Marcel

Depuis plusieurs semaines, un proxénète exploitait des jeunes femmes d'origines bulgare dans un réseau de prostitution en bordure du RD140 sur la commune de La Ville aux Dames en Indre-et-Loire. Une enquête judiciaire pour proxénétisme aggravé a été ouverte par les gendarmes de la brigade de recherches d'Amboise. Les investigations menées, ont permis d’identifier un homme qui dirigeait ce réseau et l’activité de plusieurs jeunes femmes. Ce dernier donnait les directives quant aux lieux d'emploi et récupérait l'argent.
 

Trois personnes interpellées dont un mineur


Ce mardi matin, une opération judiciaire avec l’appui du Peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (PSIG) de Tours était conduite, débouchant sur l’interpellation de trois individus (deux adultes de 42 et 43 ans et un mineur) de nationalité bulgare et résidant sur Tours. La perquisition a permis également la découverte de 770 euros en liquide.

Placés en garde à vue, les deux adultes ont comparu devant le tribunal correctionnel ce vendredi après-midi. Le premier a été condamné à 15 mois de prison ferme et le second à 6 mois avec sursis. Le mineur pour sa part a été présenté devant le juge des enfants et placé en centre éducatif fermé.
Les prostituées n’ont pu être localisées par les forces de l'ordre. Selon une hypothèse, elles pourraient très certainement avoir repris le chemin de la Bulgarie.

 

 

Sur le même sujet

Les + Lus