Ligue 2 : Le Tours FC se sépare de son staff sportif

Gilbert Zoonekynd ne sera plus sur le banc du Tours FC cette saison. Son adjoint Nourredine El Ouardani non-plus / © Thierry Larret/Maxppp
Gilbert Zoonekynd ne sera plus sur le banc du Tours FC cette saison. Son adjoint Nourredine El Ouardani non-plus / © Thierry Larret/Maxppp

Le communiqué a été publié ce dimanche soir à 23h53 par le Club tourangeau. Gilbert Zoonekynd et Nourredine El Ouardani n’entraîneront plus le club. Fabrice Bertone, directeur général, n’exerce plus aucune fonction sportive. Le trio paye un début de saison catastrophique et un recrutement raté.

Par Arnaud Moreau

La décision était peut être prise depuis plusieurs jours déjà, la défaite de vendredi à Valenciennes (2-0) n’a rien arrangé à l’affaire. Ce dimanche soir, le Tours FC a officialisé un grand ménage au sein de son staff.


Gilbert Zoonekynd qui était l’entraineur principal de l’équipe première et Nourredine El Ouardani, 1er entraineur adjoint, sont écartés. Oubliée, la fin de saison 2016-2017 tonitruante avec 10 matchs sans défaites et 6 victoires. Fabrice Bertone, directeur sportif, est également démis de toute fonction sportive.
Ce dernier paye un recrutement décevant, les nouveaux arrivants n’ayant pas apporté ce que l’on attendait d’eux.



La moyenne d’âge de l’équipe, 23 ans et demi, est la plus jeune de tout le championnat. Certes, le manque d’expérience peut parfois être compensé par d’autres qualités, mais au vu du bilan comptable, ce ne fut pas le cas en ce début de saison. Le Président du club Jean-Marc Ettori avait d'ailleurs avouait à la presse que le recrutement n'avait pas été bon.
A la décharge du staff sportif, l’effectif a du faire face à des blessures en ce début de saison.


Qui pour reprendre les rênes de l'équipe ?


Le club compte seulement deux matchs nuls et neuf défaites sur l’ensemble des onze journées déjà jouées. La situation est plus que critique. Le Tours FC est à 7 points du premier relégable, Lens, et à 10 points de Bourg en Bresse, dernier club maintenu aujourd’hui.
Ce lundi à l’entraînement, c’est l’adjoint Sébastien Gondouin qui « assurera l’intérim en vue de la préparation du match face à Sochaux », match prévu ce vendredi à 20h.
Qui pourra venir sauver le Tours FC ? Difficile de savoir quel entraîneur accepterait de s’embarquer dans une telle galère. Ce qui est sûr c’est que la situation au classement ne peut guère être pire.
L’histoire retiendra qu’il s’agit du 5eme changement d’entraîneur depuis l’arrivée de Jean-Marc Ettori à la tête du club il y a 4 ans.

Sur le même sujet

Les + Lus