Municipales 2020: à Tours les Socialistes rejoignent la liste d’union des gauches d’Emmanuel Denis, le PC dans l'attente

Pour les municipales, les Socialistes rejoignent la liste d'union des gauches d'Emmanuel Denis / © Dominique Pouget - France Télévisions
Pour les municipales, les Socialistes rejoignent la liste d'union des gauches d'Emmanuel Denis / © Dominique Pouget - France Télévisions

Après un faux départ, un accord a finalement été trouvé entre la liste portée par Emmanuel Denis et celle du Parti Socialiste. De leur côté, les Communistes font la grimace.

Par Luc Perot

Emmanuel Denis, le représentant des Verts, peut afficher un franc sourire : c’est autour de son nom que se constitue peu à peu une liste d’union des gauches pour la conquête de l’Hôtel de Ville de Tours. Pas de l’intégralité des forces de gauche, mais désormais pour une bonne partie, ce que vient encore de confirmer l’arrivée des Socialistes emmenés par Cathy Münch-Masset et Jean-Patrick Gille. Et le rêve de conquête ne paraît plus déraisonnable.

Il y a quelques semaines, l’affaire avait pourtant mal tourné. Après de longs mois où – fait unique à Tours – tout le monde s’était assis autour d’une même table pour tenter de se mettre d’accord sur un programme et des noms pour le porter, le représentant des Verts avait surpris tout le monde en annonçant partir de son côté en campagne, soutenu par des associations de citoyens non encartés et rapidement rejoint par quelques Insoumis et le modeste mouvement Génération-s. Le rapprochement semblait alors impossible avec Claude Bourdin, et difficile - au moins jusqu’à la campagne du 2e tour - avec le Parti Socialiste, jugé trop gourmand.
 

Cathy Münch-Masset en deuxième position


La première bonne nouvelle pour le représentant d’ELLV est venue de La France Insoumise, dont la commission nationale d’investiture a annoncé, courant décembre, soutenir la liste portée par Emmanuel Denis, et non, comme il eût été plus prévisible, celle de l’Insoumis de toujours Claude Bourdin.

Dès lors, la dynamique était enclenchée en faveur de la liste «Pour Demain Tours 2020 » d’Emmanuel Denis. Et les tractations ont repris avec les représentants socialistes. Pour aboutir à un accord dans la soirée du jeudi 9 janvier. Emmanuel Denis conserve la tête de liste et Cathy Münch-Masset figurera en deuxième position. Une campagne municipale menée ainsi conjointement par les Verts et le Parti socialiste dès avant le premier tour est à ici une grande première. L’autre originalité de celle liste est de faire la part belle aux mouvements de citoyens non encartés. Ils occuperaient à eux seuls environ 40 % des places sur cette liste.
 

Une proposition « inacceptable » pour les communistes


Au Parti Communiste, le sourire est un peu plus crispé. Une nouvelle proposition a été récemment faite par Emmanuel Denis. Inacceptable, pour les adhérents du Parti : « Un seul Communiste en position éligible, ce n’est pas raisonnable explique Florent Petit, secrétaire de la section PC de Tours : « Nous qui avons tant œuvré pour que ce rassemblement puisse exister à gauche, nous nous sentons aujourd’hui un peu comme les dindons de la farce. Nous sommes très déçus » poursuit-il. La porte ne semble pour le moment pas totalement fermée. A l’évidence, les Communistes aimeraient en être. Mais ils attendent un geste supplémentaire.

La liste d’Emmanuel Denis sera présentée le 11 février prochain, lors d’un meeting dans le quartier des Fontaines.
 

Sur le même sujet

Les + Lus