PHOTOS. Saint-Valentin : à Tours, l'effervescence chez les fleuristes pour la fête des amoureux

Publié le Mis à jour le
Écrit par Léa Bouquet .

Le pouvoir des fleurs reste plus fort que l'épidémie de Covid-19. En ce dimanche 14 février, les fleuristes font le plein : les clients se pressent à la porte et se font plaisir sur leurs achats. 

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

"J'ai du monde madame, j'ai à peine le temps de vous parler au téléphone". Dans le magasin de Sophie, situé non loin du CHRU de Tours, les clients sont au rendez-vous depuis l'ouverture. Il y a même la queue devant le magasin. La fleuriste se réjouit de cette affluence : "Ça marche très bien et on voit que le Covid n'a rien changé aux habitudes des gens."

Pascal, à la tête d'une boutique de fleurs dans la rue du Commerce, est bien d'accord. Il pense même que l'épidémie a un impact positif sur cette Saint-Valentin 2021.

Ce dimanche, ça a l'air de fonctionner mieux que les autres années. On est rassuré bien sûr. Mais en ce qui me concerne, je suis déjà rassuré depuis quelques mois.

Pascal, gérant du magasin "Paris Tours Fleurs" à Tours.

Les boutiques de fleurs ont en effet été autorisées à rouvrir leurs portes en même temps que les autres commerces, le 28 novembre dernier, et ont donc pu reprendre un semblant d'activité. 

Les clients se font plaisir

Pour la Maison Beauchesne, face à l'église Notre-Dame la Riche, la journée des amoureux s'annonce également chargée : l'entreprise prévoit de livrer 80 bouquets dans la journée. Les 2 000 roses rouges reçues, soigneusement emballées, attirent aussi la clientèle en magasin ce dimanche matin. Teddy, le gérant, espère pouvoir écouler son stock d'ici la fin de la journée.

Camille, la gérante de "Fleurs Ô Naturel" sur l'avenue Maginot, est elle aussi débordée par l'afflux de monde. Depuis samedi, les commandes s'enchaînent.

Ça marche vraiment très bien. Hier, nous avons même fait une meilleure journée qu'en 2016, année où la Saint-Valentin tombait aussi un dimanche.

Camille, gérante de la boutique "Fleurs Ô Naturel" à Tours.

La Tourangelle n'a pas encore suffisamment de recul pour faire les comptes du week-end. "Mais à première vue, les gens se font plaisir", conclut-elle. 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité