Simple Maps : l'appli "citoyenne" d'un entrepreneur tourangeau

La région Centre-Val de Loire est la première à soutenir le lancement, ce 21 juillet, d'une application vouée à accompagner la transition écologique et remettre du lien entre les habitants du territoire.
L'appli Simple Maps a été lancée officiellement ce mardi 21 juillet
L'appli Simple Maps a été lancée officiellement ce mardi 21 juillet © Simple Maps
Et si, d'une pression du doigt, vous trouviez les associations, commerces, restaurants ou monuments les plus accessibles et les plus responsables autour de vous ? C'est pour résumer l'ambition de l'entrepreneur tourangeau Stéphane Grandjean avec l'application mobile Simple Maps, lancée ce mardi 21 juillet. Dès l'inscription, l'utilisateur d'un smartphone peut ainsi géolocaliser les différentes activités et entreprises autour de lui, y compris les associations auxquelles faire un don.
 

Un jeu de piste citoyen

"Je me suis rendu compte de la vacance des centre-ville et de la difficulté des commerces et de ces acteurs à intégrer le digital" explique l'entrepeneur lors d'une visio-conférence de presse organisée pour le lancement. D'où l'idée d'essayer de ré-insuffler du dynamisme en comptant sur les consommateurs pour adapter leur comportement.

Chacun des commerces ou activité référencés sur la carte possède une sorte de score, basé sur plusieurs critères. "Nous avons voulu sortir du modèle de google, où celui qui paie le plus est le plus visible", poursuit l'entrepteneur. Ici, six "impacts positifs" liés au développement durable tels que le zéro déchet, les circuits courts et l'économie circulaire déterminent la visibilité d'un commerce ou d'une association. Plus un lieu respecte l'environnement et encourage la transition écologique, plus son logo sera visible facilement.
 
Une carte indique à l'utilisateur les lieux référencés autour de lui, ainsi que leur "impact positif"
Une carte indique à l'utilisateur les lieux référencés autour de lui, ainsi que leur "impact positif" © Simple Maps

 

La région Centre-Val de Loire en pointe

"L’utilisateur saura combien d’impacts sont pris en compte", précise le dossier de presse de l'entreprise. "Et plus ils seront nombreux, plus le picto sera gros et donc le commerce visible. Le respect de l’environnement pourra donc devenir un critère de choix de commerce de proximité pour l’utilisateur". Un utilisateur encouragé à s'impliquer le plus possible dans cette "consommation responsable", notamment en devenant sociétaire.

L'autre mot d'ordre, c'est la "gamification", c'est-à-dire l'aspect ludique de l'appli, basée sur un système de récompense pour l'utilisateur comme pour les collectivités et commerces qui décident de jouer le jeu. Ces récompenses sont basées notamment sur des points gagnés lors de chaque geste éco-citoyen, comme le fait de signaler des déchets encombrants sur la voie publique. Ces points pourront à leur tour conditionner, par exemple, une réduction au sein d'un commerce partenaire.

Pour le lancement national de l'appli, la région Centre-Val de Loire fait figure de partenaire principal, notamment par le biais de l'agence de développement Dev'up et des 104 communes régionales qui sont devenues partenaires de Simple Maps. A l'heure où nous écrivons ces lignes, il n'a pas encore été possible à France 3 de télécharger l'application pour la tester, mais celle-ci annonce déjà l'arrivée d'autres fonctionnalités d'ici la rentrée de septembre.

On devrait y retrouver notamment l'intégration des équipements publics à la carte, en plus des commerces, ou encore un système de "Pokémon Go culturel" pour redécouvrir les centre-villes de manière ludique en scannant des plaques de rue.


Simple Maps est disponible depuis le 21 juillet sur App Store pour les IPhone et sur Google Play Store pour les Android.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie numérique économie société transition énergétique énergie environnement dialogue citoyen