Tours : l'archevêque bénira la ville et le diocèse ce dimanche 19 avril

En France, plusieurs autorités religieuses ont béni leur ville et leur diocèse. Un message de confiance en Dieu.

La basilique Saint-Martin, à Tours.
La basilique Saint-Martin, à Tours. © Wiki Commons
Le diocèse de Tours a annoncé, il y a quelques jours, la bénédiction de la ville et du diocèse par l'archevêque de Tours, Mgr Vincent Jordy. La cérémonie aura lieu ce dimanche 19 avril, à 18h30, en la Basilique Saint-Martin.
 

Un message d'espoir


Tradition remontant aux grandes épidémies du Moyen-Âge, la bénédiction d'une ville est une demande de protection, mais surtout, un moyen d'exprimer sa confiance en Dieu. Lors de la bénédiction de la ville de Paris, le 9 avril dernier, l'archevêque Mgr Aupetit  a par exemple récité une prière contenant cet extrait : "Faibles et pécheurs, nous nous en remettons avec confiance à Ton immense miséricorde. Protège-nous et garde-nous dans la tendresse infinie de Ton Cœur."

Les autorités religieuses de plusieurs villes de France ont pris cette même décision au cours des dernières semaines, comme Lyon et Mantes-la-Jolie, le 25 mars ; ou Bourges, le 22 mars.
 

Tours, déjà bénie sous la Deuxième République


La ville de Tours elle-même avait déjà été bénie en 1849, au coeur d'une épidémie de choléra, comme le rappelle Mgr Jordy dans un texte paru sur le site de la Basilique Saint-Martin.

"Léon Papin-Dupont, l’Archevêque de Tours, invita à une procession des reliques de saint Martin qui eut un effet notable sur la maladie et sur le moral des habitants" écrit Mgr Jordy, qui veut notamment dédier sa prière du 19 avril aux soignants et aux familles endeuillées.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société coronavirus santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter