Tours : Baptiste Dubanchet a terminé sa traversée de l'Atlantique à pédalo

© Guadeloupe Première
© Guadeloupe Première

Le Tourangeau Baptiste Dubanchet a terminé sa trajectoire de l'Atlantique à bord de son pédalo aménagé, en se nourrissant uniquement de produits primés. Parti du Maroc le 9 avril, il est arrivé en Guadeloupe le 4 août. Son but est d'arriver à New-York à vélo pour dénoncer le gaspillage alimentaire.

Par Flora Battesti

L'ambitieux Baptiste Dubanchet, orginiaire de Tours, s'était lancé ce défi : relier Paris à New-York en se déplaçant à l'aide d'un vélo et d'un pédalo pour dénoncer le gaspillage alimentaire. Arrivé en Guadeloupe le 4 août, le jeune homme a terminé sa traversée de l'Atlantique en trois mois. 


100 jours en solitaire



En entreprenant cette aventure, il cherche à motiver les gens à signer une pétition demandant la fin des dates limite de consommation des aliments secs. "Pour montrer que la pétition est cohérente, j'ai uniquement mangé des aliments dont la date était dépassée et parfois dépassée de 11 ans", explique Baptise Dubanchet. 

100 jours à pédaler en solitaire est à la fois un défi physique et psychologique. "Il y avait des journées qui duraient 4 jours", se rappelle-t-il. "Je me suis réveillé le 14 juillet et le soir j'étais persuadé qu'on était le 18..."


En septembre, il enfourchera à nouveau son vélo pour la dernière étape de son périple qui relie Miami à New-York. 


►Reportage pour Guadeloupe 1ère d'Emmanuel Gire

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Passions d'enfants : le rugby des filles à Joué-lès-Tours

Près de chez vous

Les + Lus