Tours : la braderie de septembre annulée, place aux estivales commerçantes le samedi!

Environ 1000 exposants et 200000 visiteurs, impossible, cette année, de maintenir la traditionnelle braderie du premier dimanche de septembre à Tours.
En guise de compensation, la nouvelle municipalité a imaginé des "Estivales commerçantes" qui se tiendront chaque samedi du mois d'août

La rue des halles fait partie du secteur qui sera piétonnisé le samedi
La rue des halles fait partie du secteur qui sera piétonnisé le samedi © Marine Rondonnier/F3 CVDL

Les Estivales telles qu'on les a imaginées sont un peu une forme alternative d'animation que l'on offre aux habitants et aux commerçants pour profiter de la période estivale

Iman Manzari, adjoint au Maire en charge du commerce


Concrètement, un périmètre (moins vaste, toutefois, que celui de la braderie) de l'hyper-centre de Tours va être piétonnisé, tous les samedi de 9 à 19h.
 

Carte: de nouvelles rues piétonnes à Tours, mais uniquement le samedi


"On va ainsi aux permettre aux commerçants sédentaires de déballer leurs marchandises sur les trottoirs", poursuit M. Manzari. "Mais il ne s'agit pas pour nous d'organiser une mini-braderie tous les samedis. Il n'y aura pas, notamment de vide-grenier pour les particuliers. Pour garder l'esprit, on permettra aux commerçants non sédentaires qui le souhaitent de trouver une place, et les brocanteurs seront installés place de la victoire."

 
© Ville de Tours

Concerts, spectacles de rue, certaines des animations du nouveau festival "les Inattendus", proposé par le service culturel, seront programmées dans l'hyper-centre, histoire d'ajouter un peu d'ambiance...
Les estivales auront lieu sur deux jours le premier week-end de septembre. Elles s'achèveront ainsi le dimanche 6 septembre, date à laquelle aurait dû normalement se tenir la braderie.





 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie événements sorties et loisirs c'est l'été
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter