À Tours, un espace de coworking accueille les déçus du train

Les tarifs de l'espace (17 € pour une journée) sont parfois remboursés par les entreprises. / © Cyril Deville
Les tarifs de l'espace (17 € pour une journée) sont parfois remboursés par les entreprises. / © Cyril Deville

Bloqués par la grève, certains professionnels se réfugient pour travailler dans des espaces de coworking. Un nouvel espace dédié vient d'ouvrir à Tours, notamment pour accompagner les souhaits de mobilité de certaines entreprises.

Par France 3 Centre-Val de Loire

Et si la solution de secours était de ne pas se déplacer ? Face à la grève, certains professionnels préfèrent continuer à travailler de chez eux. D'autres, pour trouver un cadre plus propice à une bonne concentration, choisissent un entre deux : un espace de travail partagé, dans leur ville mais pas dans leur domicile.

À Tours, un de ces espaces a ouvert ses portes il y a un mois. "On a des Tourangeaux qui travaillent ici tout le temps, et puis on a ce qu'on appelle des nomades, qui peuvent venir ponctuellement en cas de problème avec les transports ou s'ils veulent organiser une réunion dans une de nos salles", explique Julien Dargaisse, président de l'espace de coworkinq HQ.

Côté tarif, une place pour la journée se chiffre à 17 € pour un "nomade" sur la journée. Certaines entreprises prennent désormais en charge ce coût, en accompagnant le télétravail de leurs salariés.

Reportage de Jean-Paul Baume et Cyril Deville :
  • Julien Dargaisse, Président espace de coworkinq HQ
  • Hugues Lepesant, Opérateur web entreprise Oxalide
  • Henley Saramandif, Directeur infrastructure entreprise Online Scaleway

 

Sur le même sujet

Les + Lus