Tours : la statue de la comtesse Blanche-Henriette de Mortsauf volée dans le jardin de la préfecture retrouvée

La statue a été retrouvée. La ville de Tours avait déposé une plainte aprés le vol d'une des statues inspirées des personnages de la Comédie Humaine de Balzac, installées dans le jardin de la préfecture.

La statue arrachée de son socle
La statue arrachée de son socle

La stature dérobée dans le jardin de la préfecture a été retrouvée par une tourangelle non loin de là. l'oeuvre d'art a été jetée dans une benne à ordure du boulevard Béranger. la statue est en cours d'examen pour s'assurer qu'elle n'a pas été dégardée.

Ce 14 avril, les services municipaux ont constaté l'absence de la comtesse Blanche-Henriette de Mortsauf. L'héroine du roman de Balzac, le Lys dans la vallée, a disparu de son socle interrompant le croisement des regards des 4 statuettes restantes. C'est dans le cadre de l'année Balzac que l'artiste Nicolas Milhé a réalisé cet ensemble constitué de 5 personnages de la Comédie Humaine de Balzac, en s'inspirant du visage de tourangeaux d'aujourd'hui.

La disparition inquiétante de la statue de la comtesse a été signalé au registre des oeuvres d'art volées, en plus d'une plainte contre X pour vol de statue au commissariat de Tours. L'élu en charge de la Culture à la mairie de Tours, Christophe Dupin, a rapidement réagit à ce vol 

C'est consternant de voir que des œuvres mis à la disposition de tous sont volées, abîmées, surtout en cette période où l'art est moins accessible. Nous sommes en train de discuter avec l'artiste Nicolas Milhé et les différents services de la ville sur les différentes possibilités pour que ces œuvres puissent exister sans risque de vol ou de dégradation.

Christophe Dupin, adjoint à la Culture

 

La statue avant son vol
La statue avant son vol © blanche-henriette-de-mortsauf-©-Ville-de-Tours-V.-Liorit

De l'insécurité des statues...

De son coté, l'ancien adjoint au Maire de Tours, Jérome Tébaldi, n'a pas hésité à faire le lien entre l'insécurité des statues et la video surveillance sur sa page Facebook

En attendant, le socle en marbre noir de la comtesse reste désespérément vide. Un piédestal pour une absente.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture