Tours : en plein confinement, un chevreuil s'égare dans le centre-ville

Les animaux qui pointent leur museau dans les villes sont de plus en plus nombreux en cette période de confinement.

(Image d'illustration) Avec le confinement, les animaux sauvages s'approchent des zones urbaines.
(Image d'illustration) Avec le confinement, les animaux sauvages s'approchent des zones urbaines. © Josselin CLAIR / LE COURRIER DE L'OUEST / MAXPPP
Les rues moins fréquentées donnent de l’assurance aux bêtes sauvages en tout genre, qui n’hésitent plus à venir s’aventurer dans les zones urbaines.

A Tours le 17 Avril, c’est un jeune chevreuil qui a fait irruption dans le centre-ville en fin d’après-midi. Voyant l’animal affolé "courir dans tous les sens", le gardien d’une galerie marchande l’a alors fait entrer dans le sas "pour éviter un accident", relate la police nationale de Tours sur sa page Facebook.
 
Les policiers ont ensuite fait intervenir un louvetier afin de capturer l’animal et le relâcher en forêt.

Après cette intervention atypique, les policiers amusés se disent "heureux"que l’animal "puisse repartir gambader dans son espace naturel". Ils précisent également n’avoir pas verbalisé le chevreuil "qui circulait pourtant sans une attestation dérogatoire de déplacement."
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite nature animaux police société sécurité coronavirus/covid-19 santé environnement