Tours : une trentaine de migrants installés dans un ancien bâtiment universitaire évacués par la police

Entre 30 et 40 migrants, installés dans un ancien bâtiment universitaire au coeur du quartier Sanitas, viennent d'être expulsés.

Une trentaine de migrants installés dans un ancien bâtiment universitaire à Tours évacués par la police.
Une trentaine de migrants installés dans un ancien bâtiment universitaire à Tours évacués par la police. © F3 Centre-Val de Loire
Certains sont à Tours depuis plusieurs mois, d'autres sont arrivés dernièrement. Entre 30 et 40 migrants, venant d'Afrique et du Kosovo pour la, plupart, mais aussi de Géorgie ou de Serbie, étaient installés dans petit immeuble du quartier Sanitas à Tours.

C'est ce que l'on appelle une réquisition citoyenne, ils avaient investi avec le soutien de plusieurs associations un ancien bâtiment universitaire, abandonné en 2012, les associations avaient même lancé des appels aux dons sur les réseaux sociaux.

Ce vendredi soir, la police est intervenue pour les expulser.
 
La préfecture a trouvé une solution d'hébergement pour la nuit. Le site est actuellement fermé mais les délogés devraient pouvoir retourner sur place ce samedi 3 novembre à 11h pour récupérer les effets personnels et les différents dons récoltés par les associations.

Des associations qui seront en préfecture le jeudi 8 novembre, dans le cadre de la présentation officielle du plan hivernal. 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société