Tours : des visites "à la carte" au Centre de création contemporaine

Avec le déconfinement, les musées redeviennent accessible malgré des règles sanitaires strictes. A Tours, le CCCOD renoue avec le public et s'adapte, en proposant des visite "flash" et en prolongeant ses expositions.

Le CCCOD a rouvert ses portes, mais seulement pour quelques visiteurs à la fois
Le CCCOD a rouvert ses portes, mais seulement pour quelques visiteurs à la fois © F3 / C. Krief

Les visiteurs reviennent enfin dans les musées de la région mais, règles sanitaires obligent, ils le font par petits groupes, masqués, et en respectant les règles de distanciation physique. A Tours, le Centre de création contemporaine Olivier Debré n'accepte que trente visiteurs à la fois. Mais les premiers arrivés se sentent "privilégiés" de cette toute nouvelle intimité avec les oeuvres d'art.

 

Un rendez-vous quotidien et gratuit

"Je suis enchantée de retrouver le chemin du CCCOD", commente une visiteuse au micro de France 3, pour qui "c'est une première" dans de telles conditions. Et pour s'adapter, le CCCOD offre désormais chaque jour une visite "à la carte", comme l'explique la conférencière Auriane Gabillet : "Nous proposons au public, gracieusement, un rendez-vous de visite commentée à 16h30 tous les jours. Ce rendez-vous dure trente minutes et porte sur une oeuvre de notre choix."

Quant aux expositions perturbées par le confinement, elles doivent désormais être prolongées afin que tous puissent en profiter. En plus des oeuvres de la Canadienne Dominique Blain, à voir jusqu'en septembre, les visiteurs pourront profiter un peu plus longtemps des expositions consacrées à Fabien Verschaer et Mathieu Dufois. Une nouvelle collection dédiée à Vivien Roubaud doit quant à elle s'ouvrir cet été.

 

Retrouvez le reportage de C. Launay et C. Krief :

Tours : réouverture du CCCOD après le confinement

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture musée déconfinement société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter