Trackmania Cup : les joueurs de Solary s'inclinent mais s'arrogent deux places au podium

Bren et CarlJr, les deux joueurs de Solary engagés dans la Zerator Trackmania Cup, se sont inclinés ce 26 juillet face à Gwendan "Gwen" Duparc, de GameWard. 

Brendan "Bren" Seve (à gauche sur la photo) et Carl-Antoni "CarlJr" Cloutier (à droite) lors de la Lyon Esport 2020
Brendan "Bren" Seve (à gauche sur la photo) et Carl-Antoni "CarlJr" Cloutier (à droite) lors de la Lyon Esport 2020 © François Le Mée
Pas de sixième étoile pour CarlJr ni de doublé pour Bren cette année. Les deux joueurs de Solary se sont inclinés lors de la finale de la Trackmania Cup, mais sont tout de même arrivés respectivement 2e et 3e de la compétition qui avait commencé avec plus de 5000 joueurs.

Et c'est un pilote de 15 ans qui a fait mentir tous les pronostics, y compris les nôtres. Gwendal "Gwen" Duparc, qui roule pour l'équipe GameWard depuis décembre, a distancé la concurrence au cours d'une finale de très haut niveau devant les 140 000 spectateurs de la chaîne Twitch de Zerator, l'organisateur de la compétition.
 

"On peut être fiers de nous"

"On a quand même tous les deux fait un podium, je pense qu'on peut être fiers de nous", note cependant CarlJr, joint par France 3. "On n'a pas rempli l'objectif ultime qui était de remporter la première place", concède de son côté Bren, "mais c'était une belle compétition". Difficulté supplémentaire pour les deux joueurs de Solary : la Trackmania Cup se jouait pour la première fois sur une nouvelle mouture du jeu Trackmania, sortie le 1er juillet et qui leur réservait quelques pièges.

Prochaine étape : la Trackmania Grand League (TMGL), qui débute le 13 septembre 2020.  Une occasion pour laquelle Bren va devoir se séparer de Solary et rejoindre une autre structure. En effet, les règles de la compétition imposent l'inscription d'un joueur unique par équipe, ce qui obligera l'intéressé à changer d'écurie. Si celle-ci n'est pas encore officialisée, l'habile streamer Sardoche a néanmoins dévoilé par erreur qu'il pourrait s'agir de la Kameto Corp.
 
Mis à part quelques petits bugs, les deux pilotes de Solary ont tenu à saluer l'organisation de la compétition et l'équipe de Zerator, ainsi que les spectateurs et les fans présents au rendez-vous. "On a reçu tellement d'amour de tellement de gens à travers le monde !" note CarlJr, observant que ce soutien est précieux dans cette période compliquée.

L'édition 2020 aurait dû se dérouler en public au sein de l'AccorHotels Arena de Paris, mais a finalement été organisée uniquement en ligne à cause de la pandémie de covid-19. Le stade devrait cependant bien accueillir la Zerator Trackmania Cup 2021.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
esport sport jeu vidéo culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter