VIDEO. Au château de Villandry : le temps maussade booste la fréquentation !

durée de la vidéo : 00h01mn53s
A Villandry, la fréquentation est en hausse en l'absence de canicule ©Benoît Bruère et Franck Leroy

Les jardins à la Française profitent au château de Villandry qui a connu une très belle fréquentation en juillet 2023. L'année 2000, année record avec ses 400 000 visiteurs, pourrait être battue.

Dans les allées des jardins à la française, les touristes sont ce lundi 31 juillet nombreux à flâner, portable à la main, à la recherche du plus beau des clichés à glisser sur les réseaux sociaux. Il faut dire que la nature est verdoyante : les rosiers, les tournesols, les choux sont en fleurs ou de couleurs vives. Pour le château de Villandry, ce mois de juillet 2021 a été excellent.

La raison est simple : les températures modestes, pas caniculaires, et les passagères précipitations n'ont pas refroidi les visiteurs, bien au contraire. Le propriétaire du domaine, Henri Carvallo confirme : "Le mois de juillet est très bon : pas exceptionnel, mais par rapport à 2022 on a déjà une hausse de 8% avec 53 000 visiteurs. Et par rapport à l'année de référence de ces dernières années, l'année 2019 avec les festivités liées aux 500 ans de la renaissance, on a une hausse de 6%". 

J'ai toujours remarqué que dès que l'on dépasse 30° degrés, on perd 30% de fréquentation.

Henri Carvallo, propriétaire du château de Villandry

En famille, avec des tout-petits, avec son chien, les visiteurs ne souffrent donc pas des températures élevées comme les années précédentes. Les touristes croisés confirment, comme ces deux couples venus de Haute-Marne et des Hautes-Pyrénées : "Nous sommes venus ici, car dans le Sud, il fait trop chaud. On profite, on a le temps et puis il y a moins de monde aussi que dans le Sud-Ouest."

Un couple anglais avec des enfants en bas âges apprécie le temps du jour, nuageux, avec quelques éclaircies et aucune pluie annoncée : "il ne fait pas très chaud, c'est parfait pour les enfants, même si je préfère à titre personnel quand il y a du soleil et des températures plus élevées", précise le papa sourire aux lèvres.

Il ne fait pas très chaud, c'est parfait pour les enfants.

Un touriste anglais

Quand on demande à Henri Carvallo, petit-fils de Joachim Carvallo et Anne Coleman qui ont racheté l'édifice et les jardins en 1906, quelle sera la tendance de l'année 2023, il répond avec une certaine assurance : "déjà en 2022, on avait retrouvé des niveaux élévés. L'année 2022 a été un peu meilleure que 2019. Et l'année 2023 s'annonce encore meilleure, car nous avons pour l'instant une hausse de 10% par rapport à 2022. On est à 200 000 visiteurs à ce jour sur environ 360 000. Donc, on a dépassé la moitié. On pourrait ainsi battre le record de l'année 2000 où l'on avait eu plus de 400 000 visiteurs".

À Villandry, plus qu'ailleurs peut-être dans le Val de Loire, la pluie et les températures douces n'ont donc que des avantages. Un arrosage naturel et des visiteurs toujours plus nombreux.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité